Statue de la liberté

Startup : un visa facilité aux Etats-Unis

La Silicon Valley, bientôt à la portée de tous ? L’administration américaine vient en effet de créer un visa spécialement destiné aux entrepreneurs.

 

International Entrepreneur Rule, c’est là le nom de cette nouvelle réglementation proposée par l’U.S. Citizenship and Immigration Services (USCIS) et qui permettra à certains entrepreneurs d’accéder plus facilement à une autorisation de séjour aux Etats-Unis afin qu'ils puissent démarrer ou étendre leurs activités aux États-Unis.

 

« L'économie américaine a longtemps bénéficié de la contribution des entrepreneurs immigrés, de Main Street à la Silicon Valley » a déclaré le directeur  de l’USCIC, León Rodríguez. « Cette règle proposée, une fois finalisée, aidera notre économie à croître : en assouplissant les  critères d’obtention du visa pour les entrepreneurs étrangers qui répondent à certains critères en termes de création d'emplois, nous sommes assurés d’attirer de nombreux investisseurs et de générer des revenus aux États-Unis » .

 

L’International Entrepreneur Rule devrait prendre effet très rapidement effet. Inscrite dans le registre fédéral, une période de consultation publique de 45 jours vient de s’ouvrir. En attendant, la nouvelle réglementation se définit comme suit par le DHS (Department of Homeland Security) et impose certains critères :

 

Les candidats devront détenir au moins 15% du capital d’une startup et avoir un rôle central et actif dans son activité. Cette startup doit avoir été fondée aux Etats-Unis au cours des trois dernières années. Elle doit faire preuve d’une croissance rapide de son activité et de création d'emplois, en démontrant avoir effectué une levée de fonds d’au moins 345 000 $ auprès d’investisseurs reconnus ou de 100 000 $ auprès d’une administration fédérale ou locale. Le visa sera accordé pour une durée initiale de deux ans et pourra ensuite être prolongé de trois ans si le candidat continue de remplir un rôle effectif dans la société et démontre qu’il contribue à l’économie américaine et la création d’emploi.

L'Amérique n'est composé que d'immigrants et d'entrepreneurs de Boston à Austin et à la Silicon Valley, ils participent à la course pour construire un monde meilleur. Voilà ce que nous sommes.

Barack Obama, président des Etats-Unis, dans son dernier discours d'Etat.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.