bannière 2
bannière 2
premium1
Vincent Bolloré et Jack Ma devant devant une Autolib'

Paris ne veut plus d’Autolib’ ? Qu’à cela ne tienne : Bolloré se rabat sur Alibaba pour développer des véhicules électriques

Le 2 juill. 2018

L'entrepreneur breton n'est pas prêt à renoncer à son cher projet de mobilité électrique : puisque la Mairie de Paris boude son initiative, il se rapproche du géant chinois Alibaba qui pourrait, entres autres, le soutenir sur le sujet.

Alors que les Parisiens s’apprêtent à dire bye-bye aux Autolib’, le projet de voitures partagées déployé par le Groupe Bolloré, ce-dernier rebondit de manière inattendue.

Lundi 2 juillet 2018, le Groupe a annoncé avoir signé un partenariat mondial avec l’entreprise de e-commerce Alibaba – surnommé « l’Amazon chinois » -, afin de « développer des projets communs » et « explorer de nouvelles opportunités commerciales ».

Au programme : des services de cloud, d’énergie propre, de nouvelles technologies, d’innovation, d’intelligence artificielle… et de mobilité.

Rien de surprenant à cela : côté Alibaba, on réalise d’importants investissements pour développer des véhicules autonomes (l’entreprise a notamment présenté son premier véhicule autonome capable d’effectuer des livraisons). Côté Bolloré, on a du mal à digérer l’échec d’Autolib’.

Pour le moment, nous n’en sommes qu’au stade de l’intention (développement de bus et de voitures électriques, réutilisation des batteries LPM (lithium métal polymère) de Bolloré…). Il reste donc à voir ce qui ressortira concrètement de ce partenariat : vrais projets ou acte revanchard (« Bolloré n’a plus besoin de Paris ! », clamait Gilles Alix, Directeur Général d’Autolib’, à la sortie de la réunion syndicale qui signait la fin d’Autolib’), on attend patiemment.

Alors que les Américains redoublent de prudence quand il s’agit de s’associer avec les acteurs chinois (qui, petit à petit, placent les billes du gouvernement au sein des startups U.S.), en France on n’a pas l’air plus inquiets que ça…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour