too good to go

La startup qui vend les restes des restos

Le 5 oct. 2016

En France, jusqu’à 6 millions de tonnes de nourriture peuvent être gaspillées chaque année ce qui représente 100 kilos par an et par personne…  Une startup danoise disponible en France a trouvé le moyen de lutter contre ce fléau.

Alors que 90 millions de tonnes d’aliments sont jetées chaque année en Europe, 3 entrepreneurs engagés ont l'idée de développer une plateforme qui luttera contre le gaspillage alimentaire, généré chaque jour par les commerces. C’est ainsi que Too Good To Go voit le jour, en Novembre 2015 au Danemark. Très bien reçue l’équipe d’internationaux implantés là-bas décide rapidement de lancer le concept dans d’autres pays d’Europe (Allemagne, Grande Bretagne et plus récemment en France).

Le concept est simple et ingénieux. La startup propose aux consommateurs d’acheter un repas sur le point de finir à la poubelle. Imaginez la situation : vous êtes restaurateur, il est 22h30, vos cuisines ferment, beaucoup de vos produits frais, préparés ou décongelés vont finir à la poubelle car ils seront inutilisables le lendemain. Cela vous fait mal au cœur mais vous n’aviez pas d’option disponible… avant Too Good To Go qui proposera aux internautes de se connecter aux restaurants avant que les plats ne soient jetés. Et les résultats sont là : chaque jour, grâce à Too Good To Go, 1 tonne de gaspillage serait évitée dans le monde.

 

Pour quels bénéfices ?

Pour le consommateur le bénéfice est triple : « Mangez bien. Economisez de l’argent. Sauvez la planète. » peut-on lire sur le site Internet de l’entreprise en Grande Bretagne. Et en effet le système tient la route :

  1. En assurant des plats cuisinés appétissants la marque lève la barrière psychologique liée à « l’aliment qui était bon pour la poubelle ».
  2. En intervenant dans une fenêtre de tir très précise (la fin d’un service) la startup a un levier de négociation qui lui permet de baisser considérablement les prix pour le consommateur final, tout en limitant la casse pour les restaurateurs.
  3. Bénéfice ultime, en limitant le gâchis alimentaire, Too Good To Go fait de son service un acte militant et peu impliquant grâce à son application mobile qui identifie le restaurant le plus proche.

Pour développer leur entreprise les fondateurs ont initié une campagne de crowdfunding.

En France la start up a été lancée au mois de Juin à Lille et à Paris par Lucie Basch. Un timing idéal selon la fondatrice :« En entendant avec plaisir les nouvelles lois françaises contre le gaspillage alimentaire, qui incitent désormais les commerçants à trouver des solutions pour ne plus jeter, je me suis dit qu’il était temps de développer Too Good To Go en France afin que tous les français puissent à leur tour en profiter ».

Quand la lutte contre le gâchis est un argument business

La thématique du gâchis alimentaire séduit les entreprises : argument différenciant pour Intermarché, ouverture d’un supermarché de produits périmés au Danemark, argument publicitaire,  Starbucks fait don de ses produits proche de la date de péremption… tant que l’acte est honnête, sincère et qu’il ne cache pas un gâchis plus grand, on ne peut que se réjouir de cette tendance !

Pour télécharger l'application : http://www.toogoodtogo.fr/ 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.