bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
actu_31766_vignette_alaune

INTUITI – PORTRAIT D’AGENCE

Le 12 mai 2016

« Nous ne faisons pas de stratégie. Nous faisons de la tactique digitale augmentée d’écoute utilisateur ». Rencontre avec Vincent Roux, co-fondateur et CEO d’Intuiti.

Vincent Roux a confondé l’agence Intuiti en 2004, alors que Google n’était pas encore le géant d’aujourd’hui. « Nous sentions que le référencement naturel était un vrai sujet. Mais plutôt que de nous fier aux mots clés pensés par nos clients ou nos équipes, nous nous sommes tournés vers les utilisateurs ». Si l’approche est aujourd’hui bien assimilée par les principaux acteurs du marché, à l’époque il s’agissait d’une véritable révolution. « Tous les clients voulaient être les premiers sur un mot clé ultra généraliste, mettant l’énergie au mauvais endroit ».Dès le départ, une approche pragmatique est adoptée, préférant la performance à la complaisance. « Nous n’avons jamais voulu faire plaisir aux services de communication des entreprises, mais faire des choses utiles et axées résultats ».

 

Aujourd’hui, les pôles et les expertises se sont diversifiés, mais cette philosophie infuse à tous les niveaux de l’agence. Référencement naturel, acquisition de trafic, social media, UX design,… Intuiti pense toujours les projets en fonction des utilisateurs finaux et de la performance délivrée. « Nous faisons du conseil tactique pour que les entreprises puissent identifier les bons leviers, la bonne articulation, la bonne mesure pour leurs projets ». L’agence se positionne en tiers de confiance par rapport aux clients et aux autres acteurs de la chaîne de valeur. « On estime que le budget doit être bien dépensé : chaque euro investi doit avoir du sens, doit pouvoir s’expliquer ».

Le tout ne fonctionne que si les experts communiquent et échangent en permanence. « C’est très important chez nous de ne pas travailler en silos : cela nous permet d’aider nos clients à maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur ». A l’agence, pas de paillettes, pas d’esbroufe. « Nous avons une culture du résultat. Nous nous fions aux chiffres, ce qui n’empêche pas l’exploration ni une remise en question permanente. C’est pourquoi, chaque matin, je me lève en me disant que je ne sais pas ». Pour chaque client, les équipes repartent d’une feuille blanche. « Nous les écoutons, et nous écoutons le marché.  À un moment donné, l’intuition ne suffit plus : Il faut pouvoir démontrer ce qui est bon pour l’utilisateur final. Dans un monde où tout va très vite, nous avons parfois des surprises ». L’agence s’est à ce titre dotée d’un User Lab, mis à disposition des directions com et marketing des annonceurs. L’outil est devenu gratuit pour les clients, et favorise l’écoute sur les projets. « Dans nos métiers, beaucoup d’acteurs se disent centrés sur l’utilisateur, très peu le font vraiment ».

Par conviction, l’agence est installée à Nantes. « Nous ne sommes pas très loin de Paris, où se trouvent 45% de nos clients ». Vincent Roux rappelle que la ville est l’un des berceaux du numérique en France, et qu’il y existe une bienveillance qui n’existe nulle part ailleurs. « Tous les acteurs d’un même écosystème se parlent entre eux, sans jamais avoir de défiance ou la peur de se faire voler des idées. C’est assez inédit, les relations sont saines. Nous sommes entourés par les startups, on se challenge et on s’inspire les uns des autres ».

Dans cette logique de proximité et de simplicité, Intuiti entend garder son indépendance. « On voit bien comment le marché se structure… être indépendant nous permet plus de spécificité, une relation plus travaillée avec les clients ». Cette dimension humaine se retrouve jusque dans le nom de l’agence. « Nous intégrons l’empathie et le pragmatisme et sommes persuadés qu’une action technique sans âme ne peut pas fonctionner ».

 

Retrouvez Intuiti sur Facebook, Twitter et Instagram !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour