premium 1
premium 1 mobile
À l'intérieur du Tribe Theory, un hôtel pour entrepreneurs à Singapour

Cet hôtel n'ouvre ses portes qu'aux entrepreneurs

Le 12 mars 2018

À Singapour, un hôtel propose une offre réservée aux entrepreneurs. On peut même régler son séjour en cryptomonnaies !

Aurait-on fait le tour des espaces de co-working ? Les entrepreneurs et entrepreneuses deviennent la cible d’un tout autre type de commodités : les hôtels ! À Singapour, le Tribe Theory en a même fait sa clientèle exclusive.
Inutile de vous y rendre si vous êtes en quête d’intimité : les lits, qui vont du plus sommaire au plus confortable, sont pour la plupart dans des chambres partagées. L’idée : transformer le voyage d’affaires en une aventure ultra-communautaire – d’où son nom, qui signifie Tribu. Un terme que l’hôtel prend soin de définir sur son site Web :

Un groupe social, dans une société traditionnelle, composé de familles ou de communautés connectées par un lien social, économique, religieux ou sanguin, et une culture et un dialecte communs.

Ici, la culture commune, c'est celle de l'entrepreneuriat.

Pour réunir cette communauté toute particulière, le Tribe Theory suggère à ses hôtes une liste d'événements auxquels assister à Singapour, mais aussi des rencontres où se créer un réseau ainsi que des lieux iconiques de la ville. Par ailleurs, une sorte de salle commune invite les clients et clientes de l’hôtel à se retrouver pour travailler ensemble – toujours dans l’optique de créer le plus de connexions possibles entre les différents profils : les équipes espèrent favoriser des échanges qui n’auraient lieu nulle part ailleurs. Le prix d’entrée, 26$ par nuit, est un sacré argument : bien moins cher qu’un ticket d’entrée pour un grand événement, et un prix défiant toute concurrence pour quiconque souhaite séjourner à Singapour (où le prix moyen pour une nuit dans un hôtel gravite autour de 200$). Et si vous avez investi tout votre argent dans les cryptomonnaies, good news ! Vous pouvez payer en bitcoin ou en ether.

Il est possible de réserver des chambres directement via le site, ou en passant par d’autres services – dont Airbnb, enterrant la hache de guerre entre la startup et les chaînes hôtelières ?

L’objectif assumé du fondateur Vikram Bharati est de faire de ce concept une chaîne internationale : quatre autres hôtels devraient voir le jour dans l’année à venir, à Hong Kong, Tokyo, Berlin et en Estonie. Autant d’écosystèmes animés et riches d’opportunités pour les entrepreneurs et entrepreneuses - l'Estonie ayant même créé une nation numérique.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.