habillage
premium1
habillage
actu_29030_vignette_alaune

La communauté militante fait chauffer les débats…

Le 2 déc. 2015

#1o5c (lire 1,5°C) : c'est l'objectif d'un collectif qui interpelle la COP21 et demande un accord plus ambitieux que la limitation globale des températures à 2°C. Cette campagne, reprise par la communauté des climat-activistes génère aujourd’hui plus de 4 000 conversations sur le web social !

Lancée par les « 43 vulnérables », un collectif rassemblant les pays qui souffrent déjà des conséquences du réchauffement climatique (dont l’Ethiopie et les Philippines) cette campagne a déjà touché 266 000 personnes sur Internet. Ce sont les activistes et des ONG qui se mobilisent le plus : on retrouve ainsi Greenpeace et CARE dans le top 10 des influenceurs.

 

#1o5c, c’est aussi l’occasion de parler d’autres enjeux liés au climat :

-  la transition énergétique pour un passage à 100% aux énergies renouvelables(#go100percent et #1o5c – 2,04K conversations),

- la réduction des émissions de carbone à zéro d’ici 2050 (#zeroby2050 et #1o5c – 290 conversations). 

Des messages qui trouvent un nouvel écho en cette période où les médias et les politiques ont le regard tourné vers l’issue des négociations de la COP21.

 

C’est au Royaume-Uni que le sujet est le plus repris (49% des conversations géolocalisées), où la campagne a notamment été relayée par le Guardian. La France arrive en seconde position (22% des conversations géolocalisées), poussée notamment par François Hollande qui a évoqué le sujet lors de son discours inaugural en début de semaine, parlant de placer « le plus haut possible notre ambition ». A noter également, l’entrée dans le classement de l’Allemagne (7%), pays à la tradition écologiste bien ancrée, et du Bangladesh (1%), seul membre du collectif des « 43 vulnérables » dans ce top 5 des conversations.

 

L’objectif d’un accord sur la réduction des températures à 1,5°C, ou même à 2°C sera-t-il atteint ? Avec cette campagne, c’est l'ombre de la conférence de Copenhague en 2009 qui plane sur la COP21. Réponse le 11 décembre !

 

 

TBWACORPORATE & LINKFLUENCE

Mélanie Roosen - Le 2 déc. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.