habillage
premium1
premium1
actu_29056_vignette_alaune

COP21 : le nucléaire divise les influenceurs du web

Le 3 déc. 2015

En conférence le 2 décembre à la Sorbonne Elon Musk, Fondateur de Paypal, Tesla et Space X a étonné les étudiants avec un « Je suis pro nucléaire » qui ravive les vieux débats autour de ce gênant camarade du climat qui, à la différence des précédentes COP, est plutôt cette fois relégué au fond de la salle.

En ligne, le débat est pourtant équilibré avec une mobilisation des deux camps. Sur twitter les top Hashtags des militants anti-nucléaires (#nonukes ; #bustthemyth) restent utilisés dans des proportions comparables à ceux des pro (#nuclear4climate).

 

Si le sujet génère un nombre de conversation relativement limité (3 650 sur les deux derniers jours), leur portée est élevée avec 2,14 millions personnes touchées du fait de l'implication de sources puissantes sur ce sujet clé, notamment l’ONU (United Nations -@UN; 5,5 millions de followers) et les grands médias avec l’AFP (@afppr ; 1,4 millions de followers) et Le Parisien -@le_parisien (1,3 millions de followers).

 

Le sujet se fait cependant plus discret sur les comptes personnels et canaux propriétaires des influenceurs politiques et médiatiques, traditionnellement engagés sur la question du climat. Probablement à la mesure de la complexité de ce sujet à même de raviver de vieilles tensions, alors qu’une première version de l’accord doit être remise à Laurent Fabius samedi 5 décembre.

 

À ceux qui se posent encore la question : non, les militants anti-nucléaires n'ont pas le monopole du web. De plus en plus mûr, vous dites ? 

 

TBWACORPORATE & LINKFLUENCE

Mélanie Roosen - Le 3 déc. 2015
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.