Table dressée

TACT, une collection de vaisselle et de linge de table tactile adaptée aux aveugles et malvoyants

© TACT / Pauline Androlus

TACT propose une collection de vaisselle et de linge de table inclusive pensée aussi bien pour les voyants que les malvoyants. Une nouvelle expérience du repas créée par la designer Pauline Androlus.

Des matières nobles, Made in France

Partant du principe que « Tout le monde à le droit à du beau !  » les créateurs se sont entourés d'artisans français reconnus pour leur savoir-faire. La vaisselle est produite par des artisans porcelainiers d’exception : Pillivuyt (label d’Entreprise du Patrimoine Vivant en 2009) tandis que le linge de table est réalisé par une autre grande maison de l’artisanat français : Garnier-Thiebaut (Labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant ainsi que Vosges Terre Textile).

© TACT

Du design utile et innovant

Pauline Androlus a créé cette collection pour trouver une solution à sa grand-mère, atteinte d’un DMLA, qui avait de plus en plus de mal lors des repas. Trouver sa fourchette, se servir, savoir ce que l’on mange, retrouver un plat... Autant de problématiques auxquelles il fallait faire face. « La déficience visuelle regroupe plusieurs formes de pathologie, et donc plusieurs façons de percevoir le monde. En créant la collection, nous avons voulu nous adresser à tout le monde, et donc aux problématiques de chacun » . indique le communiqué.

© TACT

Une solution TACTile

Sachant que le braille est un langage très peu répandu, même chez les déficients visuels, « notre principal enjeu était de trouver un nouveau langage facile à comprendre pour tout le monde. » Alliant l’esthétique aux sens, la designer a développé une collection faisant appel au toucher, le premier sens, traçant des chemins tactiles et des effets différents en reliefs simplifiés et compréhensibles pour se repérer sur la table et dans l’assiette.

Une collection pour malvoyants et aveugles : 1 assiette, 3 plats, 3 repères

Lors des repas, les personnes déficientes visuelles peuvent être gênées et se concentrer davantage sur l’aspect technique que sur leur plaisir et le partage. Ils doivent faire sans cesse appel à leur mémoire pour retrouver les objets sur la table, pour ne pas renverser quelque chose ou savoir ce qu’ils ont dans leur assiette.

Avec les différents repères qui se répondent et les chemins tactiles, tout devient plus simple. Ainsi l’assiette, pensée pour respecter les normes de l'équilibre alimentaire, a été conçue comme un cadran de montre : à midi les céréales, à 3 heures les légumes et à 6 heures les protéines. De l’assiette aux différents plats, on retrouve les mêmes repères qui contribuent à plus d’autonomie. De leur côté les chemins tactiles permettent d’aller d’un endroit à un autre de la table, de retrouver son plat, sa fourchette ou son verre sans renverser le reste.

© TACT

Plus d'informations et campagne Crowfunding

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.