Manifestation

Des militants du mouvement climat bloquent l’AG de Total et se font insulter par des actionnaires

© Greenpeace

Alors que TotalEnergies réunissait aujourd’hui ses actionnaires, des militants du mouvement climat ont tenté d’empêcher la tenue de l’AG pour dénoncer les activités climaticides du groupe. Résultat : ils se sont fait insulter par l’ancien monde.

« Crève et fais pas chier » , « Vous dégagez » , « Connasse » ... Voilà comment ont été reçus ce matin les 250 militants du mouvement climat qui bloquaient l’accès à l’assemblée générale des actionnaires de Total.

TotalEnergies est impliquée dans 22 « bombes carbone »

Ce mercredi, à l'appel d’Action Non-Violente COP21, Alternatiba Paris, les Amis de la Terre France, Greenpeace France et le soutien d’autres organisations du mouvement climat, des militants ont bloqué l'accès à la salle Pleyel où devait se tenir l’assemblée générale annuelle des actionnaires de TotalEnergies. Leurs revendications ? La mise à l’arrêt des projets d’expansion du pétrolier et son retrait immédiat de Russie.

Patrick Pouyanné a choisi de mettre le gaz russe au centre de la stratégie de Total. Résultat, la major dépend fortement de la Russie, et préfère aujourd’hui prendre le risque de financer la guerre de Vladimir Poutine plutôt que de faire machine arrière. Pour Total, les profits passent donc avant l’éthique. C’est scandaleux.

Edina Ifticene - Chargée de campagne pétrole et gaz à Greenpeace France

Opération partiellement réussie puisque faute d'accès à la salle les actionnaires ont dû suivre l’AG en visioconférence.

Pour disperser la foule, les forces de l'ordre ont aspergé les activistes de gaz lacrymogène. En réponse les militants scandaient « La police, doucement, on fait ça pour vos enfants » .

Autre fait marquant, les journalistes n'ont pas pu accéder aux manifestants, les policiers leur interdisant l'accès.

Pour rappel, selon l'ONG Reclaim France, le pétrolier français est impliqué dans 22 « bombes carbone » dont quatre n’étaient pas en développement en 2021.

L’action d’aujourd’hui contre TotalEnergies consacre la mobilisation sans précédent du mouvement climat contre ce groupe. Cela prouve bien que ce genre d’entreprise ne pourra plus jamais se réunir tranquillement pour valider, en toute impunité, une stratégie destructrice pour la planète. Les citoyens seront toujours là pour s’y opposer.

Emma Tosini - Porte-parole d'ANV-COP21
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.