bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
entretien d'embauche bref

2 Français sur 5 pensent changer de poste d'ici deux ans

Le 13 avr. 2018

Tout plaquer pour une vie meilleure ou se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle au sein de son entreprise, les Français sont de plus en plus nombreux à faire l’expérience de la mobilité au travail. Monster dévoile son baromètre annuel conduit par l’Ifop.

Le sondage Ifop réalisé pour Monster révèle que 52 % des actifs ont déjà connu au moins 3 métiers différents au cours de leur carrière. Les 18-24 ans, malgré une vie professionnelle plus courte, sont 38% à être dans le même cas.

La mobilité professionnelle a la cote

40 %
des actifs pensent changer de poste dans les 2 ans à venir.
Au cours des 5 dernières années, 43% de la population active déclare avoir connu une mobilité professionnelle, qu’elle soit interne, externe ou géographique. C’est 5 points de plus que l’année précédente. Parmi ces salariés mobiles, 16% ont changé de poste en interne, 12% ont rejoint une nouvelle entreprise et 15% se sont installés dans une autre région ou à l’étranger. Mais, même si la mobilité externe arrive en dernière position, le changement d’entreprise connaît une hausse de 11 points par rapport à 2017 alors que la mobilité interne recule de 18 points.
Chez les millennials, c’est d’ailleurs la mobilité externe (19%) qui prime sur les promotions au sein de l’entreprise, laquelle ne concerne que 9% des cas. Le niveau d’études est un facteur important à prendre en compte : les cadres et professions intellectuelles sont 61% à avoir changé de poste ou d’entreprise, 8 points de plus que la moyenne.

Derrière le rêve, la réalité

Changer de vie tente de plus en plus en de salariés mais la mobilité est loin d’être une expérience facile. 1 sondé sur 2 déclare avoir eu des difficultés lors de son changement de poste ou d’entreprise. Et 14% des employés mobiles affirment avoir rencontré de réelles difficultés. 11% des actifs interrogés rendent compte d’une expérience de mobilité complétement négative. Cependant, 3 personnes sur 5 tirent un bilan positif de leur changement de carrière.
L’idée de la mobilité fait son chemin mais se lancer reste une difficulté pour les Français : ils sont 65% à penser qu’il est difficile de changer d’entreprise. 45% d’entre eux associent d’abord un changement de carrière à la notion de risque alors que 35% le voient comme une opportunité. 1 salarié sur 5 est convaincu que multiplier les expériences professionnelles est indispensable sur le marché de l’emploi.

Les principaux freins au changement invoqué sont le confort dans le travail actuel (54%), le manque d’opportunités identifiées (31%) et des inquiétudes concernant l’impact sur la vie personnelle (25%).

Tout quitter pour une vie meilleure ?

Du côté de ceux qui osent franchir le pas, la recherche d’une meilleure qualité de vie est la première motivation.
46 %
des envies de reconversion sont dues à un ras-le-bol dans le poste actuel.
Un quart des actifs changent de vie pour leur épanouissement personnel, 14% veulent devenir leur propre patron et 11% décident de réaliser leur rêve d’enfant.

infographie

source: monster

Seule une minorité de sondés associe la mobilité professionnelle à un changement géographique. 25% sont prêts à se lancer dans une autre région de France et 14% s’imaginent à l’étranger. Les salariés français préfèrent travailler au soleil et 40% de ceux qui envisagent la mobilité géographique aimeraient s’installer en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

infographie des regions

source : monster


Étude Monster conduite par Ifop réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 20 au 22 mars 2018 auprès d’un échantillon de 1002 actifs de 18 ans et plus, dont 160 répondants de 18 à 24 ans.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour