bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
Un extrait du film Wall-E

Non, l’intelligence artificielle seule ne peut pas tout résoudre

Kameleoon
Le 12 avr. 2018

Collecter des données sur les visiteurs de son site, segmenter son audience, identifier ses futurs clients pour leur créer des expériences personnalisées… On a tendance à penser que l’Intelligence Artificielle est la réponse à tous les problèmes. Encore faut-il que l’humain sache s’en servir… Une tribune signée Kameleoon.

L’intelligence artificielle est brandie à toutes les sauces comme LA solution miracle qui permettra aux marketeurs d’exploiter l’ensemble des données qu’ils collectent sur leurs utilisateurs pour en extraire les informations clés et identifier leurs meilleures opportunités de croissance de chiffre d’affaires.

Mais avant de l’adopter pour personnaliser l’expérience de ses clients, il convient de poser les bases… et de procéder par étapes.

Les algorithmes ne remplaceront pas les équipes marketing !

C’est grâce à une connaissance approfondie de leurs audiences que les marketeurs pourront imaginer les actions de personnalisation à mettre en place, afin de leur offrir des expériences sur-mesure.

Contrairement à ce que l’on entend parfois, l’algorithme ne remplace pas le marketeur. Ce dernier reste maître des actions à mener, en cohérence avec la stratégie de l’entreprise. Ce que l’algorithme apporte, c’est une capacité d’analyse extraordinaire, qui va au-delà des compétences humaines. Son rôle est de segmenter l’audience plus vite et avec plus de précision que le marketeur.

Le machine learning permet d’automatiser certaines actions avec une plus grande précision

Il faut savoir que le machine learning (algorithme d’apprentissage automatique) est une branche de l’intelligence artificielle, qui elle-même est une branche de l’informatique. Elle consiste à confier des données à un algorithme, afin que celui-ci puisse comprendre les intentions des visiteurs et calculer leur probabilité de conversion.

Ainsi, les personnes en charge du marketing pourront automatiser le déclenchement d’actions de personnalisation en fonction de la prédiction obtenue. Par exemple, proposer un bon de réduction aux visiteurs ayant une probabilité de conversion supérieur à 50%.

Chez Toyota, on utilise le machine learning pour générer des leads qualifiés, c’est à dire des visiteurs du site ayant montré un intérêt suffisant pour la marque pour leur proposer de venir en concession essayer le véhicule de leur choix.

Pour transformer ces visiteurs qualifiés, les équipes de Toyota ont configuré une pop-in personnalisée, qui n’est poussée qu’à eux, pour ne pas encombrer les concessionnaires avec des demandes qui n’ont que peu de chance d’aboutir.

Une pop-in sur le site de Toyota

Pour ce faire, Toyota a segmenté ses visiteurs en temps réel, selon des critères bien précis, grâce aux algorithmes de machine learning de Kameleoon, ce qui a permis aux équipes de générer 2x plus de leads qualifiés supplémentaires.

De quoi avez-vous besoin pour vous lancer dans un projet de Personnalisation Prédictive ?

Les 3 piliers essentiels sont :

  • Les données dont vous disposez et dont vous allez pouvoir alimenter le machine learning. Elles peuvent venir d’un service de CRM (Gestion de la relation client, ndlr), d’une DMP (plateforme de gestion des données) ou directement du comportement de navigation de vos visiteurs lorsqu’ils sont sur votre site
  • Une solution de Personnalisation capable de traiter les données en temps-réel. Sans ca, impossible de répondre à la promesse d’une expérience personnalisée.
  • Un marketeur et data scientist capable de configurer l’algorithme pour que la campagne de personnalisation de l’expérience utilisateur soit alignée avec les enjeux business de votre entreprise.

La personnalisation permet plus de retour sur investissement

Le machine learning ne s’avère pertinent que lorsque l’on en fait une bonne utilisation, qu’on a le bon équipement, et qu’on est bien accompagné. Les entreprises qui se lancent dans ces projets prennent une avance considérable sur leurs concurrents, et enregistrent déjà de bonnes performances.

Pour comprendre en détails comment fonctionne la personnalisation, téléchargez l’e-book : Personnalisation(I.A.) : Laissez l’I.A. activer vos données.

Grégoire Thomas.


Grégoire est Head of Marketing chez Kameleoon. Il est responsable du lancement des nouveaux produits et de la croissance de l'écosystème Kameleoon.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour