premium 1
premium 1 mobile
avatar

Un selfie suffit pour créer son avatar 3D

Le 16 déc. 2016

Impressionnant, limite effrayant… jusqu’où iront les technologies de reconnaissance faciale ?

La startup Loom.ai a mis au point un programme capable de créer des avatars incroyablement réalistes à partir d'une simple image fixe. La technologie utilise une combinaison de vision par ordinateur, de machine learning, et d’effets spéciaux de pointe empruntés à l'industrie cinématographique. Le résultat est impressionnant. Sur le site dédié, sont présentés les avatars d’Angelina Jolie, Will Smith, Rihanna, Kanye West et Elon Musk, notamment. Chaque avatar a été créé à partir d’une image fixe unique incluse dans la vidéo.

Loom.ai: automated expressive 3D avatars from a single photograph

Le cofondateur et PDG de l'entreprise, Mahesh Ramasubramanian, est un ancien de DreamWorks Animation où il a travaillé sur des films comme Madagascar 3, En route et Shrek. Le directeur de la technologie de Loom, Kiran Bhat, a aidé à construire le Facial motion capture utilisé par Lucasfilm et a été le chef de file de la R&D et plus précisément dans les effets faciaux sur The Avengers et Pirates of the Caribbean.

« La clef de construction de caractères numériques crédibles est d'extraire les traits saillants d'un visage humain en 3D: par exemple, la version de Mark Ruffalo du Hulk dans The Avengers », a déclaré Kiran Bhat dans un communiqué de presse. « La nouvelle suite d'algorithmes conçue par Loom.ai va démocratiser auprès de tous le processus de construction d'avatars 3D, un processus qui était auparavant coûteux et réservé exclusivement aux acteurs hollywoodiens bénéficiant de l’infrastructure d’un studio.

Loom.ai: automated expressive 3D avatars from a single photograph

Loom admet encore quelques faiblesses, notamment au niveau des cheveux, des dents et des lignes fines du visage. Les avatars montrés ont pour l’instant la même gamme d'expressions, et certaines émotions produisent des tics étranges et artificiels. C’est néanmoins un très bon début.

Reste à savoir où poser les limites des technologies de reconnaissances faciales. Si aujourd’hui Loom permet de créer à partir d’un seul cliché un avatar, un photographe russe, Egor Tsvetkov, vient de démontrer qu’il était possible d’utiliser la reconnaissance faciale pour retrouver les gens croisés dans le métro. Un projet nommé Your Face Is Big Data : après avoir pris en photo une centaine d’inconnus dans le métro, il a comparé ses clichés avec les 55 millions d’utilisateurs du réseau Vkontakte, l’équivalent russe de Facebook. Résultat : l’homme a réussi à retrouver plus de 70% des gens. On vous laisse apprécier le résultat :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.