premium 1
premium 1 mobile
Screen Shot 2016-06-17 at 12.41.39 PM

Google pimpe ses images avec la NASA

Le 29 juin 2016

Google a mis à jour sa mosaïque d’images de la planète Terre grâce au satellite de la NASA, Landsat 8. Disponibles sur ses applications Earth et Maps, ces clichés sont d’une netteté et d’une précision époustouflantes.

 

Il y a trois ans, Google dévoilait sa mosaïque d’images terrestre sans nuages. Aujourd’hui la firme de Mountain View a affiné la précision de son traitement d’images sur Earth et Maps avec le satellite Landsat 8. Les images satellites sont parfois encombrées par des nuages, ces derniers étant mouvants, les scientifiques ont dû sélectionner des millions de clichés sans nuages. Un travail de titan, qui a permis ensuite d’assembler ces clichés de haute qualité et incroyablement nets. « Parmi les captures sélectionnées, nous avons pris celles avec les pixels les plus clairs pour constituer un rendu sans nuages et sans coupures », peut-on lire sur le blog de Google.

Landsat 8 est un satellite appartenant à la NASA qui a été mis en orbite en 2013. La technologie qu’il utilise lui permet de capturer des images avec beaucoup de précisions, à une fréquence soutenue. Les couleurs capturées sont plus vraies que nature et chaque détail figure sur les photographies qui constituent cette nouvelle mosaïque d’images de la Terre.

Précédemment Google utilisait la technologie de Landsat 7 effectif en 2003, deux fois moins performante que Landsat 8. La nouvelle restitution d’images se fonde sur la data la plus récemment accessible. Google utilise API intitulée Earth Engine pour le traitement des données.

Cette API est accessible au public. C'est la même que celle utilisée par les scientifique pour évaluer l'étendue de la végétation, les pertes ou la prolifération, les pics des épidémies de Malaria, ou l'étendue des Océans.

Près d’un pétaoctet de données a été récupéré pour créer cette nouvelle restitution. Un pétaoctet représente 700 milliard de milliards de pixels, soit 7 000 fois plus de pixels que le nombre d’étoiles de la Voie Lactée estimé, et 70 fois plus que le nombre estimé de galaxies dans l’univers.

La nouvelle imagerie est maintenant disponible sur tous les produits de cartographie Google : Google Earth et Google Maps.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.