premium1
premium1
actu_29630_vignette_alaune

Daech a sa propre app de messagerie

Le 19 janv. 2016

Comme toute organisation qui se développe, Daech a créé son propre réseau interne. Après le recrutement sur LinkedIn, l’application mobile. On n'arrête pas le progrès...

Leur exclusion du système de messagerie Telegram, qui avait fermé 78 de leurs comptes après les attentats de Paris, n’a pas dû beaucoup affecter les djihadistes. Le groupe Ghost Security, qui se donne pour mission de combattre le terrorisme via Internet, avait découvert en décembre dernier une application baptisée Amaq Agency, que tout bon soldat de la terreur se doit d’avoir installé sur son smartphone pour être le premier à être au courant des Breaking News de Daech, c’est-à-dire les revendications d’attentats, en plus de nombreuses publications de propagande. En bref, un quotidien à la sauce terroriste.

Plus récemment, Ghost Security a dévoilé l'existence d'une autre application Android, Alrawi, qui propose cette fois de chiffrer les messages. « Le cryptage n’est pas aussi performant que ce qui pourrait être fait par la section R&D d’une entreprise, mais cela prouve qu’ils font des efforts pour crypter leurs communications », explique un porte-parole de l’organisation à Newsweek.

L’application ne peut heureusement pas être téléchargée directement via le Play Store, il faut trouver son ficher d’installation sur de sombres sites de l’Etat Islamique auto-proclamé. Mais la mauvaise nouvelle, c’est que contrairement à d’autres applications comme WhatsApp, Viber ou Telegram, Alrawi n'est pas géré par une société tierce, les utilisateurs sont donc autonomes et ne peuvent par conséquent pas être bannis.

L'ADN - Le 19 janv. 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.