westworld

Sera-t-il bientôt possible d'« imprimer » des humains ?

Le 19 juin 2017

Le biotechnologiste Craig Venter ambitionne de créer une machine permettant d’« imprimer » des êtres humains.

Et si, plutôt que de transporter les humains vers une autre planète, il était possible de les imprimer directement sur place ? Les « imprimer », oui. C’est le projet fou de Craig Venter, un biotechnologiste et homme d’affaires américain, spécialiste du séquençage du génome humain. Synthetic Genomics, l’entreprise de Craig Venter, a développé une technologie permettant de lire des représentations digitales de l'ADN. « Comme une imprimante, cela nécessite de l’encre mais à la place des couleurs, ce sont des flacons chimiques », a résumé Craig Venter.

Digital-to-Biological converter

La machine, appelée « Digital-to-Biological Converter » a fait l’objet d’un papier publié dans la revue Nature Biotechnology. La publication décrit certaines des fonctionnalités de la machine. Elle peut imprimer de l’ADN, des virus, certains types de vaccins et des bactériophages, un virus affectant les bactéries, afin de tuer les infections. « Si une épidémie surgit, un vaccin pourrait être envoyé aux quatre coins du monde en quelques minutes à travers un fichier, au lieu d'être stocké puis transporter », explique le site Motherboard. La machine peut aussi imprimer les bactéries synthétiques développées par Venter lui-même. L’année dernière, il aurait, d’après lui, constitué la plus petite des vies avec seulement 437 gènes.

Digital-to-Biological Converter

« Regardez à quelle vitesse nous sommes passés des frères Wright aux jets supersoniques, ou aux méthodes de synthèse d'ADN brutes utilisées pour faire un génome humain  […] », a déclaré Venter interrogé par Motherboard. « Le DBC est plus proche du premier avion des frères Wright que du téléporteur biologique ultime ». Encore pas mal de chemin à faire, donc, même si les premières prouesses de la machine laissent présager de profonds bouleversements.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.