bannière 2
premium 1
premium 1
une chambre froide dans un magasin de vêtements

Une boutique de vêtements s’équipe d’une chambre froide en guise de cabine d’essayage

L'ADN
Le 7 févr. 2018

« Tu penses qu’elle est assez chaude cette doudoune ? ». Chaque saison, c’est le même problème : comment savoir si nos vêtements d’hiver seront assez chauds dans le grand froid. Une boutique milanaise a peut-être une idée…

Cet hiver, la marque de vêtements d’extérieur Woolrich a inauguré un flagship store très spécial à Milan. Aux côtés des cabines d’essayage traditionnelles, on y trouve une pièce aux conditions météorologiques extrêmes : une chambre froide plongée dans une température de -20°C, et recouverte de neige artificielle.

Pourquoi une telle salle de torture ? Pour que les clients et clientes puissent tester ses produits dans de réelles conditions de froid, et ainsi prouver leur efficacité.

chambre froide dans un magasin de vêtements

 

« Nous voulions aussi créer une expérience sensorielle qui permette de transmettre l’histoire de Woolrich », explique la directrice artistique de la marque, Andrea Canè.

En 1972, Woolrich inventa l’Artic Parka pour protéger les ouvriers des pipelines en Alaska, qui travaillaient, mal équipés, dans des températures douloureusement négatives.

Sans les pipelines, cette expérience immersive conçue par le studio japonais Wonderwall nous ouvre une porte sur le monde blanc de l’Alaska, avec un mur entièrement dédié à la projection de paysages cotonneux. On est loin du sauna.

 En plus d’offrir une expérience inattendue et excitante à ses clients et clientes, Woolrich trouve un moyen imparable de prouver la qualité de ses produits. Le marketing sensoriel trouve ici une déclinaison extrême, et sans doute extrêmement efficace.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.