premium 1
premium 1 mobile
actu_27148_vignette_alaune

Youth of war

Le 1 juill. 2015

Redécouvrez le plaisir de jouer à Action Man avec de nouvelles figurines alcooliques, suicidaires et amputées. Des créations signées Veterans For Peace contre la politique de recrutement de l’armée britannique.

Dans la grande majorité des pays, l’armée ne recrute qu’à partir de 18 ans, voire plus. Le Royaume-Uni est le seul membre de l'Union Européenne qui recrute encore des jeunes à partir de16 ans dans ses forces armées, tout comme l'Iran et la Corée du Nord notamment. En outre, le processus de demande d’adhésion pour rentrer dans l’armée peut être entamé dès 15 ans là-bas.

Ces ados/soldats viennent pour la plupart des régions les plus pauvres de la Grande-Bretagne et, selon l’association, servent pour la plupart à combler les manques dans l’infanterie, l’unité militaire la plus dangereuse : le taux de mortalité chez les fantassins pendant la guerre en Afghanistan a été sept fois supérieur à celui des autres unités. De plus, les résultats d'une étude conjointe de ForcesWatch et Child Soldier International (2013) ont démontré que les soldats enrôlés à 16 ans, même s’ils n’avaient pas été envoyés à la guerre avant leurs 18 ans, étaient deux fois plus susceptibles de mourir en Afghanistan que ceux qui avaient été enrôlés à leur majorité ou plus.

Une politique de recrutement contestée maintes fois par les principales organisations de défense des droits de l’Homme et de l’enfant. Les gouvernements successifs en Grande-Bretagne ont ignoré tous leurs appels. Le ministère de la Défense aurait déclaré, selon Veterans For Peace, qu’il était plus facile de recruter des plus jeunes car ceux-ci n’ont pas encore fait de choix de vie. Des témoignages d’anciens vétérans suggèrent qu’à cet âge ils sont plus malléables et plus aptes à accepter la rigueur militaire. De plus ils ignorent encore la propension des anciens combattants à développer des chocs post-traumatiques : la plupart abuse d’alcool, souffre de troubles mentaux, est sujette à l'automutilation et au suicide. Des troubles nettement plus élevés que chez les civils, d’autant plus si ces vétérans ont été enrôlés jeunes. Le taux de suicide chez les 16-20 ans dans l’armée est 82% plus élevé que chez les civils du même âge.

Aussi, pour alerter l’opinion publique sur ces chiffres et faire réagir le gouvernement, l'association Veterans For Peace vient de mettre en ligne trois spots réalisés à la manière des années 80 et qui mettent en scène les emblématiques Action Man. Les films ont été réalisés par Price James, écrits par Darren Cullen (dont les œuvres anti-militaristes ont inspiré la campagne) et Matt Berry.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.