premium 1
premium 1 mobile
actu_27047_vignette_alaune

Taylor Swift ne paye pas non plus les artistes

Le 25 juin 2015

C'est l'arroseur arrosé. Après avoir adressé une lettre ouverte à Apple pour les prier de payer les artistes, Taylor Swift est à son tour l'objet d'une lettre bien sentie. Le sujet ? Le non-paiement des photographes qui travaillent sur les concerts de la chanteuse. Ou comment un Good buzz devient Bad Buzz.

Apple s’apprête à se lancer dans le streaming musical. Pour une poignée d’euros par mois vous pourrez accéder à un choix d’albums qu’on image très large, et pour le prix vous pouvez bénéficier de trois mois d’essai gratuits. Sauf que pendant ces trois mois les artistes n'étaient pas censés être payés. Le secret était bien gardé jusqu’au 21 juin dernier, jour où Taylor Swift a décidé de se fendre d’une lettre ouverte à Apple. Depuis le géant californien a plié et décidé de rémunérer tout ce joli monde.

 

Une prise de position publique honnête et un joli coup de communication pour la chanteuse. Les réactions à la lettre qu’elle a postée sur son Tumblr sont unanimes et les retombées médiatiques dignes d’un tsunami. Sauf que, souvent, une lettre ouverte en appelle une autre.

 

C’est un photographe, Jason Sheldon, qui s’est chargé de répondre à Taylor. Dans un post sur son blog, il lui a rappelé les conditions dans lesquelles évoluent les photographes qui travaillent pour ses concerts. La société Firefly Entertainment Inc. qui gère le management de la chanteuse ne paie les photographes pour leur venue au concert mais seulement si leurs photos sont retenues. L’entreprise leur impose aussi de ne jamais réutiliser les clichés, que ce soit pour les vendre ou pour simplement les mettre sur leurs books.  

 

C’est l’arroseur arrosé à l’heure des réseaux sociaux. Le coup de communication de Taylor Swift est maintenant en passe de devenir un bad buzz. Car si Apple avait répondu à la chanteuse le soir même via le compte Twitter de son vice-président Eddy Cue (« AppleMusic paiera les artistes pour le streaming, même durant la période gratuite d’essai pour les abonnés. »), au moment de la rédaction de cet article Taylor n’avait toujours pas répondu à la lettre de Jason Sheldon.

 

[Précisions] Si Taylor Swift n'a toujours pas répondu en personne, Business Insider a réussi à obtenir des précisions de la part d'un porte-parole anglais de la chanteuse. Il a déclaré par email : « Les règles photographiques des contrats ont été mal interprétées, il est clairement dit que n’importe quel photographe réalisant des images lors de la tournée de l’album 1989 a la possibilité de les utiliser plus tard avec l’accord du management. » Il a aussi ajouté qu’il était faux de dire que les images n’appartiendront plus au photographe : l’accord n’inclut pas une perte des droits du photographe sur ses images.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.