UT

Talons aiguilles pour policiers ougandais

Le 14 déc. 2016

Étonnant : en Ouganda, des policiers ont défilé dans leur uniforme mais sur talons aiguilles. Tout un symbole.

« On ne comprend jamais vraiment ce qu’une autre personne vit à moins d’avoir marché un mile dans ses souliers. », déclare la YWCA (Young Women's Christian Association), au sujet de la Walk a Mile in Her Shoes : cet évènement consiste en une marche internationale des hommes pour mettre fin aux agressions à caractère sexuel et à la violence faite aux femmes. Il a lieu chaque année pendant la Semaine sans violence internationale de YWCA qui fournit les talons et propose, après la marche, aux participants à un massage de pieds. Le but est de sensibiliser les gens au rôle que peuvent jouer les hommes dans l’élimination de la violence fondée sur le sexe et de recueillir des fonds pour des initiatives concernant la violence sexuelle.

Cette année l’évènement a été marqué par la participation de policiers ougandais. Tout un symbole puisque la violence envers les femmes est omniprésente en Ouganda et les coupables bénéficient d’une impunité généralisée : il est rare que les forces de l’ordre interviennent dans les cas de violences conjugales  car  le  fait  de  battre  sa  femme  est  considéré  comme  faisant  partie  des  prérogatives du mari. Ajoutez à cela le fait que la plupart des viols ne sont pas déclarés, et que la mutilation génitale féminine (MGF) demeure une pratique courante au sein de la tribu des Sabiny, dans le district de Kapchorwa, à l’Est du pays et dans l’ethnie Pokot, le long de la frontière Nord-Est.
Un engagement fort donc.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.