premium 1
premium 1
youtubers

Sur YouTube, les marques françaises manquent de punch

Le 17 avr. 2018

Le baromètre TubeReach analyse la vitalité de 500 marques sur la plateforme YouTube. Pour les chaînes françaises, tout reste à faire !

Entre le média et le réseau social, la plateforme YouTube est de plus en plus prisée des jeunes et est le terrain de jeu favori de nombreux influenceurs. Les marques ont donc tout intérêt à développer les stratégies de leurs chaînes YouTube pour séduire les consommateurs. Le baromètre TubeReach attribue une note sur 100 à chaque chaîne selon son dynamisme (nombre de publication, fréquence…) et son engagement organique (interactions avec la communauté, visibilité…). Les résultats du premier trimestre 2018 révèlent que les chaînes YouTube françaises ont bien du chemin à faire. Sur les 500 étudiées, seulement 5 obtiennent un score supérieur à 50/100.

Même celles qui atteignent les sommets du classement ont une marge de progression importante.

Classement général

Loin devant les autres marques, Sephora conserve sa première place avec un score de 76/100. La chaîne française de l’enseigne propose de nombreux tutoriels beauté, des présentations de nouveaux produits ainsi que des mises en avant de rencontre avec des marques : des contenus engageants créés spécifiquement pour la plateforme.

En deuxième position, la marque Total obtient un score de 59/100. Les 34 vidéos publiées au cours du premier trimestre 2018 permettent à la chaîne de progresser dans le classement par rapport à 2017. Orange France atteint la troisième marche du podium, sans évolution par rapport à 2017. L’entreprise obtient également un score de 59/100 notamment grâce à la suite de sa série Le 12e homme sur le foot.

vitalité des marques sur youtube

source : TubeReach

Secteur Beauté

Le secteur beauté, avec 4 marques dans le top 10, est le plus actif sur YouTube. Un résultat peu surprenant, au vu des influenceurs qui se multiplient dans le domaine. Sur YouTube, la quantité ne fait pas la qualité de l’engagement. Ainsi, L’Oréal Paris France avec 67 vidéos publiées n’atteint qu’un score de 44/100 et se maintient à la quatrième place.

vitalité beauté

source: TubeReach

[SEPHORA x RICHAARD] WHAT’S IN THE BOX ?! w/ EnjoyPhoenix 🌿

Secteur Automobile et Aéronautique

Plus surprenant, en deuxième place des secteurs les plus actifs sur YouTube, c’est l’automobile et l’aéronautique qui tirent leur épingle du jeu. Les chaînes de sports mécaniques affichent une bonne vitalité et Michelin Motorsport -premier du classement- et Renault Sport utilisent judicieusement la plateforme comme un média « live ».

classement automobile

source: TubeReach

Secteur Distribution

Sur la dernière marche du podium des secteurs, on retrouve la distribution avec des enseignes qui rivalisent à coup de tutos DIY et de recettes de cuisine. Picard Surgelés, avec sa chaîne entièrement dédiée à des recettes de cuisine facile, se hisse en haut du classement même si son score de vitalité n’est que 37/100. L’enseigne de bricolage Leroy Merlin atteint la troisième place du classement avec des vidéos tutoriels et DIY qui se prêtent bien à son activité.

classement distribution

source : TubeReach

Secteur Technologie et logiciels informatiques

En donnant la parole à des entrepreneurs ou en diffusant les témoignages de clients satisfaits, IBM France atteint le premier rang du classement Technologie et logiciels informatiques.

Alors que le domaine de la technologie est très populaire sur la plateforme YouTube, les marques du secteur manquent de dynamisme sur ce canal. Elles ne sont d’ailleurs que deux à faire partie du top 10. On note la présence de la chaîne HP qui utilise la plateforme pour son service de SAV en ligne.

classement tech

source : TubeReach

Secteur Télécommunications et Téléphonies

Le secteur des télécommunications est largement dominé par Orange. La marque ne se contente pas d’occuper la première place avec la chaîne Orange France mais place également Orange à la 4ème position et Orange Pro à la sixième, malgré un score de 4/100. Ce secteur révèle néanmoins de très grandes disparités en termes de dynamisme avec la moitié des entreprises qui n’obtiennent même pas un score de 10/100.

classement telecom

source : TubeReach

Secteur Services et biens de consommation courante

Alors que le domaine des biens de consommation représente 25% des 500 chaînes étudiées, aucun des marques du secteur n’atteint le top 10 général. La première, Kinder Bueno France, ne récolte qu’une faible note de 37/100. Un résultat qui s’explique par des vidéos trop peu nombreuses et peu engageantes. La plupart des films diffusés par ces chaînes sont uniquement publicitaires.

classement services

source : TubeReach

Secteur Banque et Assurance

Dans le monde de la banque et de l’assurance, la Société Générale, en tête du classement, se distingue grâce à une production très fournie (99 vidéos postées sur le trimestre !) et des formats diversifiés. Cependant, les scores de vitalité peinent à décoller : aucune marque ne réussit à obtenir plus 30/100.

classement banque

source : TubeReach

Secteur Energie

A part Total, le secteur de l’énergie s’intéresse peu aux chaînes YouTube ce qui explique la grande disparité entre la tête et la suite du classement.

classement energie

source : TubeReach

Secteur Habillement et accessoires

Le secteur Habillement se classe dernier des domaines les plus actifs sur YouTube. Une situation qui s’explique par le fait que les marques de mode préfèrent Instagram dont l’attractivité ne s’est que renforcée avec l’arrivée de la fonctionnalité shopping en France.

classement mode

source : TubeReach


Méthodologie

La baromètre TubeReach s’appuie sur les données Wizdeo Analytics, l’un des 5 membres du YouTube measurement program. Le score de vitalité, noté sur 100, tient compte du niveau d’activité de la chaîne, du nombre de publication, de sa visibilité organique, de l’audience naturelle de ses vidéos, de son engagement organique et les interactions avec la communauté de la marque.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.