premium 1
premium 1 mobile
actu_28896_vignette_alaune

Quand Amazon tapisse le métro de symboles nazis...

Le 25 nov. 2015

Pour promouvoir sa nouvelle série, Amazon a voulu rester dans le thème du livre initial : imaginer le monde tel qu’il serait si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la Seconde Guerre mondiale. Mais les croix gammées dans le métro sont mal passées auprès du grand public….

Amazon a choisi d’adapter en série The Man in the High Castle (Le Maître du Haut Château) le roman uchronique de Philip K. Dick publié en 1962 aux États-Unis et qui a reçu le prix Hugo l'année suivante. L’histoire est aussi simple qu’effrayante : l’auteur a imaginé comment serait le monde si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la Seconde Guerre mondiale. Dans son ouvrage, les Etats-Unis sont découpés en trois territoires : l'un contrôlé par le Reich, à l'Est, l'un par le Japon, à l'Ouest, et une zone centrale neutre. La production de cette série a été confiée à Ridley Scott.

Le 24 novembre, pour donner envie aux spectateurs, Amazon a décidé de détourner une rame de métro à New York : les sièges étaient décorés d’un côté des symboles de l’empire du Japon, de l’autre des symboles de l’Allemagne nazie. Il semblerait néanmoins que l’aigle nazi et la croix de fer n‘aient pas été du goût de tout le monde. Bill de Blasio, maire de New York, a demandé directement que tous les adhésifs soient retirés. L’association de lutte contre l’antisémitisme, l’Anti-Defamation League, a déclaré par communiqué : « Voir le drapeau américain associé à un symbole nazi est viscéralement choquant, parce qu’il n’y a pas de contexte pour en expliquer le sens. […] Nous ne disons pas que les gens n’ont pas le droit de s’exprimer, mais simplement qu’il y a un manque de sensibilité ».

Une campagne marketing de courte durée...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.