sharp

Pourquoi les Français n'aiment pas leur job

Près de deux tiers des Français ont une mauvaise opinion de leur cadre de travail. Méthodes désuètes, outils de travail dépassés… Sharp étudie les nombreux facteurs qui entraînent une baisse de motivation chez les collaborateurs.

65 %
65% des employés français ont des ressentis négatifs par rapport à leur lieu de travail.

L'étude, réalisée par Sharp auprès de 6 000 professionnels dans toute l'Europe, révèle que les Français décrivent leur environnement de travail comme « peu inspirant » . Parmi les termes employés pour qualifier leur bureau, on retrouve des adjectifs en majorité négatifs tels que « sombre » , « oppressant » ou « toxique » . Néanmoins, 38% des personnes interrogées trouvent leur cadre de travail « calme » , et seulement 10% le trouvent « ennuyeux » .

25 %

Seulement 25% des professionnels qualifient leur environnement de travail comme « motivant » .

Parmi les raisons avancées pour expliquer ce pessimisme, près d'un quart des Français (23%) parle de méthodes et d'outils de travail dépassés comme sources de frustration. Également, 29% évoquent trop de temps passé sur des tâches administratives rébarbatives, et 30% mentionnent le mauvais réflexe qu'ont les employés d'avoir recours à l'e-mail plutôt que de se parler directement pour communiquer.

57 %

57% déclarent que leur bureau n’est pas inspirant ou est ennuyeux.

Les outils technologiques sont tout autant considérés comme une barrière, un sujet de discorde et de frustration. Ainsi, les professionnels français estiment qu'ils sont frustrés au moins trois fois par jour en moyenne à cause de technologies qui ne répondent pas à leurs besoins.

52 %

Plus de la moitié des personnes interrogées considèrent que la technologie, au sein de leur environnement de travail, est « restrictive » et constitue un obstacle à leur créativité.

Cela conduit 35% des personnes interrogées à prétendre régulièrement que les outils technologiques sont défectueux pour ne pas avoir à les utiliser, et 46% à utiliser plutôt leur propre smartphone, tablette ou autre périphérique plutôt que ceux fournis par leur employeur.

36 %
36% seraient plus motivés si leur bureau était à la pointe de la technologie.

Les collaborateurs de la génération Y ont grandi avec le numérique, ils ont donc sont les premiers à dire qu'ils seraient bien plus motivés pour travailler si leur entreprise mettait à leur disposition des technologies plus récentes - c'est le cas de 43% d'entre eux.

Sharp - Unlock

L’étude de Sharp montre que les Français sont bien loin d’être satisfaits de leurs conditions de travail. Le constat n’étonne pas car les attentes des salariés changent d'après Arnaud Devigne, Directeur Général d'Indeed France. Plus mobiles, plus volatiles, ils cherchent de la souplesse dans l’organisation du travail et notamment un environnement de travail inspirant et collaboratif.

Sharpinfographie
premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.