actu_20287_vignette

L'origine d'un produit compte, le Made In encore plus!

Pour beaucoup d'entre nous, l'Italie est synonyme de design, la France de mode et les Etats-Unis de divertissement. Le rapport « Made In » de FutureBrand démontre que l'origine compte pour les consommateurs mais le "Made In" est un facteur essentiel.

Si le « Made In » est devenu si déterminant, c'est parce qu'il représente de nombreux facteurs auxquels les consommateurs accordent de l'importance, notamment les conditions de travail et les normes de protection environnementale associées au pays d'origine des produits, explique la première édition du rapport "Made In" dévoilé par FutureBrand (Interpublic).

L'étude a permis de constater qu'il s'agit du deuxième facteur d'influence derrière le niveau de sécurité perçu, et qu'il se place devant d'autres facteurs tels le prix, la disponibilité et le style.

Néanmoins sur la notion d'Origine, on apprend dans cette étude que les États-Unis est le premier « pays d'origine » au monde pour les marques. La France arbore la deuxième place. En termes de secteurs d'industrie la France est en première place sur "produits d'alimentation et boissons", seconde sur les secteurs "soins et beauté" et "Luxe" derrière la Suisse mais seulement troisième sur le secteur "Fashion". 

Les USA occupent la première place de ce ranking. Cette place privilégiée est le fruit de performances solides dans les six catégories de produits suivantes : mode, produits de soins et beauté, produits d'alimentation et boissons, automobile, appareils électroniques et produits de luxe. En effet, certaines marques comme Ralph Lauren, Apple, M&M's, Starbucks, .. sont immédiatement et automatiquement identifiées aux USA.

D'autres pays classés parmi les 20 premiers présentent des résultats plus disparates selon les catégories. Par exemple, l'Allemagne (3e du classement général) et le Japon (4e du classement général) excellent tous deux en matière de produits automobiles et électroniques, mais sont largement distancés dans d'autres catégories, tandis que le Royaume-Uni (6e du classement général) ne figure même pas parmi les 10 pays les plus plébiscités en ce qui concerne l'électronique.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.