hollande

L’homme français en surpoids

En moyenne, 42% des Français reconnaissent avoir un peu de ventre… Etat des lieux du mâle...

ClicknDress, solution de shopping selon la morphologie, s’intéresse aujourd’hui aux hommes en dévoilant les principales mensurations du « Français moyen » . Alors, à quoi ressemble vraiment l’homme français ? Avec un IMC de 25,2, l’homme français est considéré comme étant légèrement en surpoids mais il lui suffirait de ne perdre qu’un tout petit kg pour passer dans la catégorie des personnes dites de « corpulence normale » selon le barème de l’Organisation Mondiale de la Santé. On constate de grandes  disparités selon les générations. A titre d’exemple, les hommes âgés de 18 à 24 ans, mesurant en moyenne 178 cm pour 71 kg, présentent un IMC de 22,3 (corpulence normale), alors que les 55 – 64 ans, mesurant en moyenne 176 cm pour 83 kg, ont un IMC supérieur à la moyenne des Français à 26,8 (surpoids).

En moyenne, 42% des Français reconnaissent avoir un peu de ventre, mais on constate de grandes différences selon les tranches d’âges : alors que 45% des 18-24 ans estiment avoir un ventre plat, parmi les 55-64 ans ils ne sont que 23% à déclarer la même chose et 46% à reconnaître avoir un peu de ventre. Mais sur la première marche du podium des ventres généreux, on retrouve les plus de 65 ans, puisque 47% d’entre eux déclarent avoir beaucoup de ventre alors qu’ils ne sont que 17% à estimer avoir un ventre  plat.

Les 18-24 ans sont en moyenne plus grands et plus minces que leurs aînés âgés de 55 à 64 ans. Alors que seulement 2 cm séparent ces deux générations au niveau de la stature, l’écart sur la balance est bien plus élevé, puisque les hommes âgés de 55 à 64 ans pèsent en moyenne 12 kg de plus que la génération des 18-24 ans. Les kilos pris au fur et à mesure des années se retrouvent prioritairement au niveau du ventre (+13 cm, i.e. +16% de tour de taille) et de la poitrine (+12 cm, i.e. +13% de tour de poitrine).

Si 53% des Français présentent une corpulence dite « normale » selon les critères de l’Organisation Mondiale de la Santé, ils sont 45% à être en surpoids voire plus : 32% sont en surpoids et 13% sont dans une situation d’obésité (obésité modérée : 10%, obésité sévère : 2%, obésité morbide : 1%). Un constat alarmant puisque la proportion de personnes obèses ne cesse de croître depuis plusieurs années

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.