habillage
premium1
premium1
realite virtuelle

Les priorités tech des marketeurs en 2017

Le 23 janv. 2017

Si en France on préfère se concentrer sur les objets connectés que sur le machine learning, les priorités sont différentes aux Etats-Unis.

Une étude de Marketo dévoile les enjeux de la technologie sur le futur des marketeurs. Australie, Allemagne, Royaume-Uni et Etats-Unis : les attentes et les intérêts sont différents.

France : les objets connectés devant le machine learning

74 %

Pour 74% des marketeurs français, l’IoT sera l’une des technologies les plus utilisées par les clients cette année.

Toutefois, ils ne sont que 47% à l’inclure dans leur stratégie marketing.

En deuxième position : la réalité virtuelle (41%). Viennent ensuite la réalité augmentée (33%), l’intelligence artificielle (26%). Le machine learning quant à lui ne convainc que 19% des répondants français.

Pour eux, ce sont les données qui pourront les aider à maintenir des relations clients réussies : ils sont 36% à privilégier une meilleure veille et plus d’analytique, et 34% à solliciter une plateforme leur permettant de suivre le rythme et le volume des interactions.

Aux Etats-Unis, on mise plutôt sur le machine learning que sur la VR

Si les marketeurs de tous pays s’accordent pour dire que l’IoT sera l’une des technologies que leurs clients utiliseront le plus en 2017, le machine learning divise : aux Etats-Unis, il est pressenti par 50% des répondants pour être l’une des technologies les plus adoptées par les clients cette année.

Une autre différence notable se fait sentir au sujet de la réalité virtuelle : en Europe, elle est vue par plus de 40% des répondants comme une technologie incontournable en 2017, là où les marketeurs américains ne sont que 19% à penser qu’elle sera utilisée par leurs clients.

Ils sont par ailleurs 5% à peine à prévoir de l’inclure dans leurs stratégies marketing en 2017 contre 40% en Allemagne, 42% en Australie, 39% aux Royaume-Uni et 29% en France.

Enfin, les résultats se creusent entre les Etats-Unis et l’Europe en ce qui concerne le prédictif.

70 %

Alors que les premiers le considèrent comme la technologie qu’ils ont le plus hâte d’adopter (à 29%), ils sont également 70% à considérer qu’il fera partie de leurs stratégies marketing en 2017.

Côté Français, ils sont 12% à citer le prédictif comme étant le plus réjouissant pour eux, soit en avant-dernière position. Un chiffre qui atteint 10% chez les Australiens, 7% chez les Britanniques, et seulement 4% en Allemagne.

infographie tech marketing

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.