actu_31268_vignette

Les poètes, nouveaux rois de la Silicon Valley

Le 15 avr. 2016

Les poètes ont le vent en poupe dans le berceau californien des hautes technologies. Leur job ? Composer les conversations des logiciels d’assistance artificielle chargés d’interagir avec les humains.

Ces derniers temps les intelligences artificielles s’entichent des tchats. Bientôt des « bots » conversationnels envahiront nos conversations Facebook Messenger. Mais qui s’occupera d'écrire les textes de ces mini-programmes informatiques ? Les entreprises de la Silicon Valley ont comme perspectives d’embaucher des écrivains, poètes, comédiens, et autres littéraires capables de rédiger les scénarios retranscrits par ces intelligences artificielles.

Créer une réelle personnalité à chaque assistance informatique est la mission qu’ils se verront confier, pour ainsi leur permettre d’avoir une conversation fluide et naturelle avec l’internaute.

Les écrivains devront concocter une trame de fond pour chaque interaction entre intelligences artificielles et humains. A titre d’exemple, l’équipe de rédaction de Microsoft Cortana organise régulièrement des brainstormings pour déterminer les réponses potentielles de Cortana à des questions politiques.

Un des défis majeurs pour les écrivains et les concepteurs d’intelligences artificielles, est d’avoir la bonne approche bot/humain. Cathy Pearl, Vice-Présidente de Sence.ly’s explique que les utilisateurs acceptent plus facilement les erreurs d’un robot si ce dernier a le sens de l’humour.

Selon Forrester Data, les « bots » conversationnels seront bientôt indispensables au monde du travail. Environ 33% de la main d’œuvre sera en mesure de travailler avec eux d’ici 2019.

 

source photo

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.