premium 1
premium 1 mobile
selling-out-history-05

Les dessous sombres des mascottes

Le 31 août 2016

Mr Propre qui sniffe de la cocaïne, Ronald McDonald qui confesse ses crimes, le Géant Vert qui pelote Barbie… Bienvenue au pays des marques, où les mascottes ne sont pas toujours telles qu’on les imagine !

GQ a fait appel aux services de deux trublions d’Hollywood pour son dernier projet : Danny McBride et Walton Goggins, qui partagent tous deux l’affiche de la série de HBO, Vice Principals.

bande-annonce Vice Principals

Baptisé « Selling Out », le projet revient sur les stars qui se vendent aux marques. Avant, être un « vendu » était la pire chose qui pouvait arriver à une célébrité. Aujourd’hui, tout le monde y passe. Des acteurs oscarisés aux chevaliers de la Reine d’Angleterre, les people travaillent avec les marques. Le risque désormais, c’est de le faire de travers…

Au travers d’une interview et d’une séance photo déjantée, le magazine explique comment se vendre à une marque, sans vendre son âme.

Grimés pour l’occasion en mascottes déchues de marques iconiques (McDonald’s, Wendy’s, Mr Propre…), les deux acteurs font la promo de leur show. Fidèles à eux-mêmes, ils confessent leurs méfaits, dans un registre trashy-comique qui leur est propre. Drogue, jolies filles et interventions blasées sont de la partie.

Une appropriation qui n’est pas sans rappeler Logorama. Ce court-métrage de 2009 donnait vie aux logos et mascottes des marques. On y retrouvait un Ronald McDonald gangster ; une figure qui a peut-être inspirée Danny McBride pour s’approprier le personnage…

Logorama
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.