premium 1
premium 1 mobile
actu_25098_vignette_alaune

Les CSP+ et le high-tech

Le 23 févr. 2015

Express Roularta Services décrypte les comportements des CSP+ face au high-tech : suréquipés par rapport à la population française, ils concentrent leurs usages sur un nombre restreint d’applications et restent modérés quant aux bienfaits, dans le futur, de ces innovations technologiques.

Cette étude met en évidence leur taux d’équipement en produits high-tech, leurs critères de choix et leurs marques favorites, leurs usages mobile et tablette et leurs réactions sur de possibles innovations technologiques.

Les résultats de cette étude ont permis de tirer plusieurs enseignements.

Equipements et comportements :

- Les CSP+ sont suréquipés par rapport à la population française (ex. : appareil photo numérique +31 pts, TV connectée +20 pts, tablette +19 pts, smartphone et lecteur Blu-ray +14 pts).

- Ils ont un plus fort usage des services de streaming audio (+16 pts) et vidéo (+6 pts).

- Ils sont plus nombreux à être passés chez les nouveaux opérateurs mobiles (Free +9 pts, Sosh +5 pts, B&You +3 pts).

- Leur comportement d’achat reste toutefois traditionnel : leur budget est en hausse, mais c’est toujours le rapport qualité-prix qui domine, la prime à la marque restant marginale. Ils ont par ailleurs toujours besoin de réassurance dans l’achat, au vu de leurs sources d’information privilégiées (entourage, bancs d’essais, articles de presse généraliste) et de leur canal d’achat favori (magasins physiques).

Usages smartphone/tablette :

- Les CSP+ concentrent leurs usages sur un nombre restreint d’applications (7 sur 10 en utilisent moins de 5 par jour).

- La consommation d’actualité est forte : c’est le deuxième usage sur smartphone et tablette (respectivement derrière les mails personnels et la recherche d’information).

Protection des données personnelles :

- Les CSP+ sont conscients de la collecte de leurs données personnelles et s’inquiètent à 66% de l’usage qui peut en être fait.

- Néanmoins, la moitié sont prêts à les échanger, contre une rémunération (41%), des avantages en nature (37%) ou des services ultra-personnalisés (35%).

Rapport à l’innovation :

- Les CSP+ ont une bonne connaissance des objets connectés. Ils se disent principalement intéressés par des objets dans le domaine de la maison (73%) et de l’automobile (66%).

- Ils sont également au fait des imprimantes 3D. Conscients que celles-ci peuvent bouleverser le modèle économique d’aujourd’hui, ils sont toutefois partagés entre bénéfices individuels (64%) et risque d’encouragement de la contrefaçon (71%).

Dans un futur plus lointain…

- Les CSP+ sont modérés sur les bienfaits des développements technologiques des 25 prochaines années dans leurs vies (56%). S’ils voient par exemple dans les robots un moyen d’améliorer leur vie personnelle, ils sont par ailleurs plus sceptiques sur la robotisation au travail.

- Ils se déclarent très enthousiastes à l’égard d’un traducteur universel et très peu sur l’alimentation modifiée. Quand on connaît les lacunes des Français en langues étrangères et la sacralisation de la nourriture dans notre pays, on peut s’interroger sur une spécificité française…

- La fin de la vie privée induite par les développements technologiques recueille le plus d’inquiétude.

Cette étude dresse par ailleurs une typologie des différents profils de rapport au high-tech : les Techno Addict (27%), les Techno Fun (25%) les Techno Select (20%) et les Techno Durable (28%).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.