premium 1
premium 1 mobile
actu_28290_vignette_alaune

Les algues vont remplacer le plastique

Le 29 oct. 2015

Algopack, une entreprise bretonne, pourrait bien devenir un acteur incontournable de l’environnement au niveau mondial grâce à son idée de génie : faire du plastique avec des algues marines.

Une bonne nouvelle pour la COP21, qui s’ouvrira dans un mois à Paris : on a trouvé une solution alternative au plastique.

Les réserves de pétrole s’épuisent et les plastiques sont un véritable désastre pour l’environnement. Les terres et les mers sont souillées par des montagnes de sacs jetables, tuant ainsi des espèces animales parfois protégées (dauphins, tortues, poissons…) qui les ingèrent. Heureusement, Rémi Lucas, le fondateur d’Algopack, a eu l’idée du siècle : utiliser les ressources de la mer pour mieux la sauver.

Il a donc mis au point des « plastiques » (ou matières rigides) fabriqués à base  d’algues !  Encore mieux que biodégradable, cette matière est biocompostable : elle fertilise la terre en se détériorant.

Les algues semblent disposer de toutes les vertus imaginables : « Pour sa croissance, l'algue ne consomme pas d'engrais, de pesticides, pas de quantités importante d'eau. Elle absorbe du CO2 qu'elle transforme en sucre pour sa croissance et rejette de l'O2, favorisant ainsi le développement du plancton », explique Algopack. Les algues apparaissent donc comme un enjeu incontournable de la transition écologique.

Cette biomasse est présente en France, et peut donc être utilisée localement. Les algues brunes utilisées se renouvellent rapidement, c’est une source inépuisable grâce à laquelle nous pourrions transformer nos habitudes de vie, pour devenir plus respectueux de l’environnement.

L’entreprise ne s’est pas arrêtée au stade de projet et a déjà commencé à fabriquer des produits selon sa méthode qui promet d’être révolutionnaire. 

 

  

 

Source photo : votreenergiepourlafrance.fr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.