premium 1
premium 1 mobile
actu_27187_vignette_alaune

La fin des Guignols ? Twitter s’affole

Le 2 juill. 2015

Alors que des « sources anonymes » auraient confié à certains media le souhait de Vincent Bolloré de déprogrammer Les Guignols de l’info, la toile s’enflamme au rythme de la rumeur. En attendant le verdict, Twitter gazouille plus que jamais.

Alors qu’aucun verdict « officiel » n’est tombé pour le moment, les spéculations sur la déprogrammation des Guignols de l’info déchaînent les passions. En plus de la pétition qui a été lancée, le hashtag #touchepasauxguignols mobilise sur la toile. Entre la journée du 30 juin et du 2 juillet, il a été utilisé par près de 30 000 utilisateurs uniques.

Le premier à avoir utilisé le mot-dièse ? Un illustre inconnu, @corentinlavoute. Il a depuis été repris par de nombreuses personnalités et est associé dans un quart des tweets au nom de Bolloré, qui serait derrière cette décision. Ce dernier avait en effet déclaré au micro de France Inter l’hiver dernier qu’il n’appréciait pas forcément l’humour du programme. Parmi les personnalités politiques qui voudraient voir l’émission continuer, Cécile Duflot n’a pas hésité à attaquer le Président du Conseil de surveillance de Vivendi, en créant un amalgame volontaire entre « bolos » et « Bolloré »… Pas rancuniers, ils sont d’ailleurs nombreux à avoir exprimé leur soutien : Jean-Luc Mélenchon, Benoît HamonIls n’hésitent pas à poser ouvertement la question de la censure : « qui est la marionnette de qui ? », gazouille ainsi Hamon.

Mais le soutien s’étend au-delà des sphères politiques. Michaël Youn (qui ne compte pas s'arrêter à un tweet, et espère créer un véritable mouvement sur le réseau social), Kyan Khojandi, Valérie Damidot, PPDA, ou Bruno Guillon s’offusquent. Mais outre l’attachement que certains portent à l’émission, qui a commencé en août 1988, d’autres rappellent que sa disparition entraînera la mise au chômage d’une équipe de 300 personnes… 

Notons que Cyril Hanouna se porte volontaire pour reprendre le programme sur D8, comme il l’a annoncé hier matin lors du Grand Direct des médias sur Europe 1 : « Je pense que les Guignols vont continuer, et comme il faut qu’ils soient vus par le maximum des gens, il faut qu’ils viennent sur D8. (….) Si les gens de Canal+ m’écoute, si les Guignols m’écoutent : je les prends tout de suite ». D8, chaîne du groupe Vivendi… dirigée par Bolloré, donc.

Reste à voir si la mobilisation des internautes suffira à faire perdurer « l’esprit Canal » : une décision sur le sort des marionnettes de latex devrait être prise dès aujourd’hui. Affaire à suivre…   

 

Source données Twitter : Visibrain Focus, plateforme de veille Twitter

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.