premium 1
premium 1
actu_31743_vignette_alaune

Etat des lieux du paiement mobile

Le 19 mai 2016

La multiplication des nouveaux moyens de paiement bouscule l’écosystème financier et la vie du consommateur. Une étude réalisée par The Social Wire.

Aux Etats-Unis, plus de 70 Millions de consommateurs utilisent leur mobile pour leurs transactions quotidiennes : nourriture, boisson ou encore déplacements. 20 Millons utilisent Apple PaySi la démocratisation des nouveaux moyens de paiement aux Etats-Unis et dans les pays émergents est en pleine croissance, la France est à la traine… En effet, le paiement sans contact et le paiement mobile peinent encore à rentrer dans les habitudes des consommateurs français. Et c’est plutôt du côté de l’offre que l'on note des développements importants : La Banque Postale lance le paiement par reconnaissance vocale au mois de juin, Appel Pay sera disponible à partir de cet été et Orange vient d’annoncer la création d’Orange Bank en 2017 pour se positionner sur ce marché.

Ces nouvelles propositions sauront-elles convaincre les utilisateurs français ? The Social Wire revèle 5 tendances pour mieux comprendre les opportunités et les risques des nouveaux moyens de paiement en France.

Le paiement par Paypal et le paiement sans contact sont les plus connus et les plus utilisés en France, mais les consommateurs identifient mal leurs bénéfices.

Les acteurs les plus légitimes sur ces modèles sont les banques et les opérateurs téléphoniques. Mais il existe une réelle difficulté à persuader de la plus-value de ces nouveaux moyens de paiement pour lever un scepticisme encore très ancré chez les consommateurs. « Je me demande à quoi peut bien servir le paiement sans contact. Encore une raison pour augmenter les frais des banques ? » (Cath. G. Source: Facebook)

 

Le paiement par mobile est connu par la majorité des consommateurs mais reste utilisé de manière très confidentielle. Il est le troisième moyen de paiement le plus connu des Français (41% disaient en avoir déjà entendu parler) et n’a déjà été utilisé que par 3% de la population à ce jour. Néanmoins, le lancement du M-paiement est entamé : Apple Pay fait son entrée en France cet été et suscite une attente importante et les opérateurs se mobilisent pour démocratiser ce moyen de paiement à travers leurs application (Orange Cash, par exemple). « C’est le futur ! le paiement mobile sans contact! Trop bien l’appli Orange Cash ! Vivement le déploiement national avec plus de commerçants connectés » (@Adlane Source: App Store)

 

Un besoin de réassurance chez les consommateurs. Plus d’un tiers des consommateurs redoutent le piratage de leurs données avec la démocratisation des nouveaux moyens de paiement. Il s’en suit des craintes liées au vol (28%) et plus en mineur à la fraude (17%) et l’insécurité des transactions (12%).

Les « rewards » peuvent accélérer l’adoption des nouveaux moyens de paiement tant chez les consommateurs que chez les commerçants.  « Je n’arrive pas bien à voir ce que j’y gagne, est-ce qu’on obtient des réductions, des trucs comme ça avec le paiement digital » (Redoane M. Source: Facebook). 

Le paiement « peer-to-peer » est un succès chez les plus jeunes, en témoignent les application Lydia, Monexion, etc. Ainsi, près d’1 jeune sur 2 utilisent le paiement sans contact (18-24ans) : c’est une expérience qui facilite leur vie au quotidien et pour laquelle les acteurs publics et culturels ont été de véritables drivers (Weecop , Crous, Plages électro).

 

Les nouveaux moyens de paiement répondent ainsi aux trois règles des “uber-consommateurs” : simplicité, mobiquité et fiabilité. Reste aux acteurs de réussir à rassurer les consommateurs pour lever les freins à l’utilisation et pourquoi pas en adoptant une stratégie de co-branding....

Plus d'infos sur The Social Wire ici !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.