premium 1
premium 1 mobile
actu_25960_vignette_alaune

Du faux plus criant que du vrai

Le 29 avr. 2015

Difficile de résister à la sensualité dégoulinante des œuvres de Mike Dargas. Des peintures à l’exécution si précise qu’on croirait à des instantanés.

En 2014, le Studio AurumLight dévoilait un calendrier très sexy : à la manière des starlettes des années 50, des mannequins ont posé devant l’objectif avec pour seul vêtement un voile de lait. Une autre manière d’appréhender le liquide et ce, sous toutes ses formes. Aujourd’hui, Mike Dargas nous livre une étonnante série de portraits dégoulinants de miels ou de chocolat et d’une incroyable sensualité. Le travail de cet artiste né en 1983, à Cologne, en Allemagne, n’est pas sans rappeler celui de Blake Little à travers sa série Preservation : des photos de corps comme figés par le miel et qui semblent des sculptures d’anonymes forgées dans de l’ambre. Mike Dargas, lui, donne vie à ses visages et repoussent les limites du réalisme avec ces réalisations à l’huile sur toile. On retrouve une part artistique de ceux qui l’ont inspiré : Dali, Caravage et HR Giger.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.