premium 1
premium 1 mobile
actu_27257_vignette_alaune

Des ferias rouge sang

Le 7 juill. 2015

Couverts de sang et quasi nus, une centaine de militants pour la défense des animaux a rejoué, à Pampelune, le théâtre meurtrier et sordide des lâchers de taureaux de la San Fermin. Gore.

Des membres de Peta et d’Anima Naturalis se sont regroupés le 4 juillet dernier, avant le début du lâcher de taureaux des ferias de San Fermin. Certains, par terre, rejouaient la scène du massacre, tandis que d’autres tenaient entre leurs mains pleines de sang des pancartes traduites dans plusieurs langues : « Vous vous amusez. Des taureaux meurent », « Les rues de Pampelune sont souillées du sang des taureaux. ». Des messages adressés aux participants des ferias qui donnent à réfléchir : « Beaucoup de touristes qui viennent à Pampelune pour les lâchers de taureaux n’ont pas la moindre idée qu’ils participent à une fête célébrant la torture et la mort de ces animaux majestueux. Et s’ils le savaient, la plupart d’entre eux s’enfuiraient sans hésiter », déclare Isabelle Goetz, chargée de campagnes PETA France. « PETA est là-bas pour demander aux gens en mal de sensations fortes de trouver un moyen de vibrer autrement qu’en impliquant de faire du mal à des animaux. » 

Comme on le voit dans la vidéo de PETA UK, narrée par la rockstar espagnole Charo, tous les taureaux utilisés dans les corridas sont répétitivement transpercés et poignardés avant la tentative de matador à atteindre la colonne vertébrale de l’animal épuisé à l’aide d’une dague. Parfois, le taureau se noie dans son propre sang avant que le bourreau n’entre en jeu. D'autres fois, il est encore vivant lorsque son corps brisé et ensanglanté est trainé hors de l’arène, l'animal n'a plus qu'à attendre d'être abattu.   

Pour autant, cela n’a pas empêché le maire de Pampelune de donner, lundi 6 juillet, le coup d'envoi de ce carnage qui, outre les taureaux, est aussi dangereux pour l’Homme : deux Américains et un Britannique ont été encornés et huit autres personnes blessées lors du premier lâcher de taureaux mardi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.