habillage
premium 1
premium1
food-etude

Ce que nos habitudes alimentaires disent de nous

Le 20 mars 2017

Nostalgiques, paradoxaux, hybrides… Nos modes de consommation et nos habitudes alimentaires sont le reflet du monde complexe dans lequel nous évoluons au quotidien. Décryptage de 4 tendances food clés établies par l’agence Viadigis.

Avant de dévoiler les tendances food clés qui rythment nos habitudes alimentaires, l’agence Viadigis établit une petite rétrospective de nos états d’esprit et comportements actuels. Premier constat : la prégnance de l’individualisme qui se traduit par une recherche de sens et de spiritualité et une volonté d’affirmer son originalité. Parallèlement, la crise économique et la révolution numérique ont fait souffler un vent de progressisme dans nos modes de vie. On dénote une volonté de bousculer les conventions et de s’affranchir des carcans sociétaux.

De même, certaines prises de consciences à l’instar de la protection de l’environnement ou de la nécessité de se déconnecter nous guident vers un mode de vie plus sain et plus raisonné (les tendances du digital detox et du « slow » en sont deux bons exemples). Enfin, l’avènement de l’économie collaborative nous pousse à penser collectif et à faire preuve de résilience face à un avenir incertain et mouvant.

C’est sur ce terreau et à partir de data consommateurs que Viadigis présente ses 4 macro-tendances food de 2017.

1) La tendance Green

Nos choix en termes d’alimentation sont de plus en plus guidés par nos valeurs et nos convictions en matière d’environnement. Notre assiette reflète un esprit plus activiste et privilégie les circuits courts, de nouvelles alternatives pour nourrir l’ensemble de la planète, de nouveaux modes de conservation et de cuisson mais aussi de nouvelles logiques économiques tournées vers l’anti-gaspillage et le partage.

etude-food2

Au sein de cette dynamique « green », le flexitarisme (végétarisme) devient une tendance alimentaire de fond. Nous mangeons de moins en moins de viande ou privilégions une viande de meilleure qualité et mieux traitée.

etude-food-1

Par ailleurs, la tendance de l’hyperlocal ou du « prêt à consommer » s’accentue. Faire pousser des fruits ou des légumes chez soi ou près de chez soi dans des potagers de ville collaboratifs devient récurrent.

etude-food3

Enfin, les aliments alternatifs s’invitent aussi autour de la table et proposent des apports nutritifs différents.

etude-food4

2) Tendance Tech

La technologie et le digital nous permettent de nous simplifier la vie de façon spectaculaire : gain de temps, optimisation des qualités nutritives de nos assiettes, découverte de nouvelles connexions sociales, accompagnement, coaching ou substitutions sont les guidelines de ces nouveaux modes de consommation et usages.

Le Social Dining par exemple, permet de tester de nouvelles expériences immersives pour créer de nouvelles connexions sociales et découvrir de nouvelles façons de partager un repas.

etude-food5

De même, la livraison de repas à domicile n'a jamais été aussi simple. Uber Eats, Frichti, Foodora, Deliveroo... Ces prestataires offrent un gain de temps considérable, tant pour le restaurateur que pour le client.

etude-food6

le « tracking alimentaire » : garder le contrôle de notre alimentation et de notre santé devient aussi une nécessité.

etude-food7

Enfin, et même si la cuisine est au cœur de notre culture, nous faciliter la vie pour cuisiner à la perfection tout en gagnant du temps sont les guidelines pour nous amener à opter pour des solutions de domotiques.

etude-food8

3) Tendance Select

Nous sélectionnons de plus en plus de produits bio et sans-gluten. La traçabilité devenue nécessité, nous tendons vers des produits aux origines spécifiques bénéficiant de qualités nutritives minimales requises, des régimes spéciaux pour être en raccord avec l’identité que nous avons ou nous aspirons.

L’authenticité des produits, les expériences sans filtre et le rapport intime à nos assiettes sont des clés de compréhension de cette tendance « select ».

La tendance du « no » nous rassure sur les qualités du produit que nous choisissons, c’est pourquoi même sans être tous intolérants au lactose ou au gluten, nous sommes amenés à faire ces choix pour lutter contre les mauvais composants des aliments que nous consommons en étant constamment sur nos gardes. La consommation soustraction (sans gluten, sans sucre, sans colorant...) fait désormais partie intégrante de nos vies.

etude-food9

Le monoproduit consiste à choisir un produit unique ou un plat que l’on décline sur différentes recettes et que l’on associe de différentes manières. Les concepts de restauration se spécialisent dans le monoproduit pour garantir également une certaine qualité du produit proposé et un certain savoir-faire.

etudefood10

 

Le luxe et la gastronomie sont aujourd’hui de plus en plus accessibles. Le plaisir de dépenser pour des produits rares, de qualité et premium rentre dans notre quotidien de façon assez naturelle grâce à des offres qui s’adaptent à nos rythmes de vies accélérés.

etudefood11

La pause snacking devient saine, le grignotage est de moins en moins comblé par nos besoins de « gras » et de « sucre ». Notre gourmandise quotidienne est de plus en plus composée de plaisirs non-culpabilisants comme les oléagineux. Gourmandise rime désormais avec santé.

etudefood12

La déconnexion, la digital detox et les instants de solitude sont de plus en plus appréciés dans nos vies rythmées. Le repas en solitaire constitue une pause de l’esprit, un moment d’introspection et une déconnexion plus que nécessaire. Cette tendance n’est plus seulement observée dans le milieu professionnel mais s’étend aussi à la vie personnelle.

etudefood13

4) Tendance Culture

La cuisine devient un exutoire créatif et se distingue notamment par le métissage et l'héritage culturel qu'elle véhicule. Elle exprime nos valeurs en nous donnant la possibilité de vivre des expériences insolites. On prône par son biais une culture du savoir-faire et du faire soi-même.

 

Se réapproprier les classiques de la pop-culture alimentaire pour créer des marques créatives et miser sur la relation communautaire, voilà une façon de réinventer le fast-food avec des produits de qualité. Nous sommes ainsi plus enclins à nous faire plaisir avec des marques qui comptent pour nous émotionnellement.

etudeood14

 

Faire à manger soi-même, cuisiner. La culture du DIY est partout. Nous aimons cuisiner pour nous, mais aussi pour partager un repas avec les autres. Apprendre des recettes originales.

etudefood15

La cuisine a un rôle réconfortant. Effet nostalgique, elle agit comme une madeleine de Proust. La cuisine régressive, la cuisine traditionnelle est remise au gout du jour à travers les nouveaux usages pour valoriser cette culture traditionnelle.

etudefood16

La cuisine nous fait voyager. Nous voyageons aussi de plus en plus pour découvrir la culture d’un pays à travers sa cuisine. Le rayon « cuisine du monde » dans les supermarchés ne cesse d’augmenter ses références et les pays représentés.

etudefood17

La cuisine est synonyme de créativité et nous sommes toujours de plus en plus en demande d’expériences à vivre. Nouvelles sensations, expériences insolites, émotions à apprivoiser, les nouveaux concepts pour se dépasser ou bousculer nos habitudes sont nombreux.

etudefood18

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.