premium 1
premium 1 mobile
actu_29494_vignette_alaune

Bons baisers d'Israël et de Palestine

Le 12 janv. 2016

Le roman Haie a été écarté des écoles israéliennes car «il encourage les relations intimes entre Israéliens et Palestiniens». Time Out Tel Aviv a décidé de détourner la video First Kiss (110 millions de vues) en Jews & Arabs kiss.

La polémique a éclaté en fin d’année 2015. Geder Haya (« Haie » en hébreu) est un roman d’amour écrit par l’Israëlienne Dorit Rabinyan et publié en 2014 : il met en scène une histoire d’amour israélopalestinienne et avait reçu le prix Berstein en 2015. Pour autant, le livre a été écarté des programmes scolaires sur demande du ministère de l’Éducation nationale et ce, malgré la demande insistante des enseignants. Motif : le roman « encouragerait les relations intimes entre Israéliens et Palestiniens »

Afin de contester cette décision, le guide Time Out Tel Aviv a tourné sa propre version de First Kiss : une surprenante vidéo mettant en scène vingt personnes qui ne se connaissent pas et qui doivent pourtant échanger un baiser devant la caméra. Les images ont enflammé la toile avec plus de 110 millions de vues. Time Out Tel Aviv a dévoilé sur YouTube la vidéo Jews & Arabs kiss : Arabes et Juifs confondus s’adonnent à des baisers langoureux sous l’œil de la caméra. Six couples, hommes et femmes, homosexuels et hétérosexuels. Certains d'entre eux étaient des couples, d’autres juste des amis, et certains de parfaits inconnus. Un message de tolérance à l’image de Dutch Kiss.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.