habillage
premium1
premium1
actu_26719_vignette_alaune

16 marques mode féminine annalysées par Emakina

Le 4 juin 2015

Emakina présente sa nouvelle étude : le Brand Experience Score© Wave 2 qui s’intéresse pour cette deuxième édition aux marques de mode féminine.

2610 femmes jugent les 16 marques emblématiques de la mode féminine au prisme de la Brand expérience et de son indicateur d’appréciation des marques d’un secteur, 
le Brand Experience Score.

Emakina révèle le résultat de la deuxième vague d’étude Brand Experience Score appliquée au secteur de la mode féminine. Le Brand Experience Score est un indice composite de l’expérience projetée (le discours), vécue (la réalité) et partagée (la réputation) dont la réalisation a nécessité près de deux années de recherche et développement.

Il offre la possibilité aux marques d’être mieux à même de piloter et maîtriser leurs actions de communication et marketing face à l’exigence des clients dans un marché bousculé par la crise,  par les habitudes de consommation en perpétuelle évolution,  et surtout faire face à de nouveaux entrants.

L’étude dévoilée ce jour par Emakina, crée la surprise en annonçant la marque Française KIABI, vainqueur du palmarès. Avec un Brand Experience Score de 1196 points, Kiabi devance de 100 points Mango, seconde marque du palmarès.

L’autre grande surprise du palmarès reste indiscutablement la position de Primark qui, malgré une arrivée en France à l’automne 2013 seulement, se place directement à la 3ème place, laissant ainsi le géant suédois H&M au pied du podium.

Au-delà de ces résultats, une réelle tendance de fond propre à la mode féminine semble se dessiner avec la prise de pouvoir du rapport Expérience / Prix . Dans un contexte où le budget mode annuel moyen des femmes françaises ne fait que diminuer depuis 2010, le prix est aujourd’hui la première attentes des femmes, bien avant la qualité du produit reléguée au second plan. Pour autant, cette guerre des prix doit être incarnée et mise en scène par les marques ! C’est notamment ce que font Kiabi au travers d’un marketing relationnel agressif, Primark et ses « magasins de destination » non sans rappeler les périples chez IKEA, Mango ou H&M dont les publicités surfent sur les codes du luxe alors que leurs prix sont régulièrement revus à la baisse.

Manuel Diaz, président d’Emakina.fr précise «le prix bas  devient un pré-requis pour espérer exister sur un marché très concurrentiel où l’expérience fournie par la marque devient le seul facteur différenciant. Seules les marques ayant compris que leur nouveau critère d’évaluation sera le rapport Expérience/Prix et non plus le rapport Qualité/Prix, sont celles qui gagneront demain. »

L'ADN - Le 4 juin 2015
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.