Anastasia-Shuraeva

C'est à la montagne qu'on regarde le plus Netflix

© Anastasia Shuraeva

Vous pensez que Netflix est un truc de bobos urbains – voire un phénomène parisien ? Vous faites erreur. On a les chiffres.

Netflix a 10 ans et 9 millions d'abonnés. Oui, mais qui sont-ils ? Ou plutôt, où sont-ils ? Le site Comparatest s'est amusé à étudier à la loupe la répartition des utilisateurs pour déterminer où habitent les plus accros. Et surprise, ce n'est pas à Paris mais dans le département des Hautes-Alpes avec 19,6 % de la population qui paye un abonnement. Suivent la Haute-Garonne (19,4 %), les Pyrénées-Orientales (18,9 %), les Alpes-de-Haute-Provence (18,6%) et la Corse-du-Sud (18,1 %).

Ces régions offrent des écrins de nature incroyable. On serait tenté de penser que les habitants préfèreraient profiter de leur milieu naturel plutôt que de traîner devant leur écran. C'est sans compter l'isolement et le manque d'accès aux lieux de culture. L'étude avance que dans ces régions montagneuses, les cinémas sont peu nombreux. Netflix fait donc office de palliatif. Cette hypothèse semble se confirmer au regard de la place de Paris (54ème) au classement avec un taux d'abonnés d'à peine 14,1 %. Dans la Ville Lumière, l'accès aux salles obscures et aux salles de spectacles incite les spectateurs à sortir de chez eux. Le reste de l'Île-de-France compte sensiblement le même pourcentage d'abonnés avec 16,6 % pour les Hauts-de-Seine, 16,1 % pour le Val-de-Marne, 14,9 % les Yvelines et 13,1 % en Seine-Saint-Denis. Enfin tout en bas du classement, on retrouve la Creuse avec seulement 7.9 % de sa population abonnée à Netflix, puis le Bas-Rhin avec 8.1 %, le Cantal 8.5 %, la Saône-et-Loire 8.9 % et enfin l'Aisne.

Crédit : Comparatest

Comparatest rappelle également que la répartition des inscrits suit une logique d'âge. 60,6 % des abonnés sont âgés de 18 à 34 ans. Et le site est majoritairement masculin avec 54 % d'hommes inscrits versus 46 % de femmes.

Reste à savoir si l'annonce récente de l'arrivée de la publicité sur le site de VOD contre une petite baisse du prix de l'abonnement fera chuter le nombre d'inscrits, et ce, quel que soit le département où vous habitez.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.