Photos d'avant-après de deux femmes pour le nez puis les dents

Before/after : le format qui cartonne sur TikTok et Instagram

© Tiktok

Déco, beauté, retouche photo et même lavage de tapis... Le bon vieux format avant-après fait un carton sur les réseaux.

Pierre Charles et Philippe Gomes sont deux Français originaires du Puy-de-Dôme. Comme beaucoup de nos concitoyens, avec le confinement, ils décident de changer de vie. Ils laissent tomber leur job pour se lancer dans la rénovation de trois bicoques abandonnées en Auvergne-Rhône-Alpes. Niveau scénar', on n'est pas sur du Hollywood. Et pourtant. Leurs vidéos avant-après sur TikTok vont cartonner. En quelques mois, près d'un million d'internautes s'abonnent, accros. Depuis ils ont aussi ouvert leur compte Instagram (117K) et YouTube : « 3 Houses - Les 3 maisons » .

« Before-after »  : plus chaud qu'un after, plus cool qu'un before

Que vous soyez accro aux réseaux sociaux ou à peine connecté, vous n'avez pas pu passer à côté de ce phénomène : le avant-après, ou le « before-after » . Le principe est simple : comme dans une pub des années 80, les créateurs de contenu publient à quoi ressemble un truc moche avant, puis le résultat après une intervention de choc. Petite subtilité propre à notre époque : on voit tout le travail qu'il a fallu pour obtenir la transformation – radicale ou au moins impressionnante. Bien posés dans leur canapé, les internautes adorent, eux qui peuvent s'investir émotionnellement dans chacun des projets qui passe, sans lever le petit doigt. Preuve de leur succès monstre, sur TikTok, les before/after cumulent près de 4,7 millions de likes rien qu'en juin, selon Visibrain. Et sur Instagram, la tendance a généré près d'un demi-million de likes sur la même période selon la même source.

Retouche photo

Sur TikTok d'abord, la catégorie photo et retouche photo s'impose nettement avec 48 % des likes. Les photographes dévoilent à leur communauté l'envers de leur travail depuis la pose des modèles jusqu'au résultat final. En France, le créateur de contenu Guillaume Ruchon partage régulièrement ses hacks pour faire de bonnes photos ou vidéos et pratique le « hack and edit » . Vous cliquez pour apprécier la transformation ; Guillaume profite de votre interaction sur son contenu pour remonter dans l'algorithme. Tout le monde est content.

Comme Guillaume Ruchon, d'autres photographes professionnels se servent de l'un ou l'autre de leurs réseaux pour dévoiler leurs secrets. Les retouches sont parfois impressionnantes. Comme celle du créateur de contenu Mike Quyen dont l'univers créatif suscite quotidiennement l'intérêt de 136K abonnés sur TikTok et autant sur Instagram.

@qmike

Some of my fav before and after from my latest work 📷 IG : @QMIKE #photographytricks #beforeafter #photomagic

♬ original sound - Mike Quyen

En marge de ces contenus de qualité, TikTok réserve parfois des surprises. La bien nommée Summer.Retouche, par exemple, partage son travail minutieux de shootings de mode et maquillage. Son fait d'arme ? Le lissage et ponçage au pixel près d'un ongle postiche arborant une french manucure (mais si, un ongle beige serti d'un liseré blanc). Ce travail d'orfèvre, à faire défaillir de plaisir n'importe quel wannabe prothésiste ongulaire, a été visionné plus de... 23 millions de fois.

Décoration et travaux d'intérieur

Retour à la rénovation avec 3houses. Installation d'une pompe à eau, d'un toit en briques ou simplement galères quotidiennes des rénovateurs en Auvergne, les internautes veulent tout savoir de l'aventure de ces deux débrouillards. Les infinies galères pour poser le toit en briques fascine la commu' qui s'inquiète aussi régulièrement de la vie des poules adoptées par les bricoleurs pendant leurs travaux (rassurez-vous, elles vont bien).

Pas besoin de retaper des baraques pour rentrer dans la tendance. Le concept fait aussi des émules en déco où il représente 8 % des likes sur TikTok. Les projets sont souvent plus mesurés (rénovation d'un meuble ou d'une pièce). Mais on y trouve aussi parfois des trésors. Sur cette vidéo visionnée plus de 2 millions de fois, une décoratrice réalise un comptoir de fleurs séchées figées dans de la résine. La créatrice aplanit la surface à l'aide d'une ponceuse. Ravis, les internautes ont laissé plus de 3 000 commentaires.

Sur Instagram, la tendance déco représente près d'un tiers des likes des before-after. À la manière de feu « Question Maison » sur France 5, les internautes postent leur avant/après de rénovation immobilière. Ici l'aménagement en terrasse avec home-cinéma et loupiote. Là, les « meilleures idées » de « before and after » (@thosebeforeafterideas, 700K) pour son pavillon. Une façade plus élégante, plus moderne... La métamorphose des demeures du monde entier selon les mêmes critères de déco que ceux égrainés par Stéphane Plaza dans chacune de ses émissions (du beige, du blanc, des rangements et de la neutralité).

Beauté, skincare et perte de poids

Après la déco, on refait aussi la façade... des gens. On appose subtilement une photo de sa cloison nasale déviée à celle de son nouveau nez tout droit suite à un habile coup de bistouri. Un bras mou du genou lifté grâce à la liposuccion, des dents blanchies et redressées, des poils dressés, des yeux affinés... Bref, tout y passe et sert au passage de publicité pour les cabinets.

Enfin, on n'oublie pas les vidéos de transition make-up qui font un tabac sur la Toile. Par exemple, la « MUA » (make-up artiste) @Januarychristymakeup n'hésite pas à poster régulièrement à ses 325K abonnés ses plus jolies transformations et ses tutos à base d'yeux de biche rehaussés de faux cils.

Pourquoi les before-after nous plaisent tant ? Sans doute parce qu'ils nous présentent une humanité sous son meilleur jour – mieux coiffée, mieux maquillée, mieux logée... Bref, une humanité rassurante et standardisée, comme un paquet de lessive dans les rayons de notre supermarché.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.