premium 1
actu_24223_vignette

Une pilule contre l’antisémitisme

Le 16 déc. 2014

Franck Tapiro utilise « l’humour juif » pour souscrire une pilule contre l’antisémitisme. Une création pharmaceutique destinée à soutenir l’Organisation Juive Européenne.

Pour lutter contre l’antisémitisme, l’OJE (Organisation Juive Européenne), en collaboration avec Franck Tapiro, président d’Hémisphere droit, a imaginé un nouveau médicament : baptisé Antisemitox, il se présente sous forme d’une boîte composée de trois pastilles au miel et d’un patch pour les cas les plus difficiles. Le miel contenu dans ses pastilles est censé agir immédiatement en adoucissant les paroles et les comportements antisémites dès l’apparition des premiers symptômes : insultes, jurons, comportements agressifs…

Antisemitox est fourni avec une notice qui renseigne sur l’action du principe actif, les effets souhaités, les contre-indications et rappelle les textes de loi contre le racisme. Pour se procurer une boite d’Antisemitox, il suffit de se rendre sur le site www.o-j-e.org. Le prix est de 5 euros, ce qui équivaut à un don pour l’organisme.

Il semblerait que la campagne ne soit pas diffusée dans les médias, le communiqué concernant Antisemitox aurait été envoyé à quelques grandes rédactions en vue, certainement, d’une retombée presse.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.