actu_24646_vignette

Un mystérieux voyeur sur LinkedIn

LinkedIn est un réseau social, certes, mais professionnel : on l’imagine mal être le repère de voyeurs en tous genres. Et pourtant…

Le maître mot de l’opération : les notifications. Excitation ou curiosité, on ne passe jamais à côté. Et c’est toujours avec une pointe de mystère que l’on découvre qui a regardé notre profil LinkedIn, que ce soit pour flatter notre super photo de profil ou notre parcours du tonnerre.

Les équipes de BBDO en Belgique se sont appuyées sur ce principe pour le lancement de Stalker, une série diffusée sur Bier. Environ 12 000 victimes de « voyeurisme » ont en effet reçu une notification leur indiquant que « Stalker » avait consulté leur profil.  L’individu en question ? Un jeune homme encapuché, qui travaille « non loin de chez vous »… Rassurant.

Résultat : 63% des internautes ont eu la curiosité de visiter son profil en retour. Ils ont pu y découvrir un trailer exclusif et des informations sur la série. LinkedIn a supprimé le compte fictif au bout d’une journée, ce qui n’a pas empêché le harceleur de persévérer en se créant d'autres comptes par la suite. Vous avez dit tenace ?  

L’opération a séduit les internautes :  plus de 27 000 tweets relayant l’opération ont été recensés.

 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.