premium 1
premium 1 mobile
ddb-ubisoft

Un dispositif RP haletant pour Ubisoft

Le 23 mars 2017

DDB Paris continue de teaser le lancement du jeu Ghost Recon Wildlands par Ubisoft. L’agence propose cette fois aux journalistes et influenceurs de mener une enquête interactive et en temps réel via le portable jetable de Carlos, un narcotrafiquant récemment porté disparu...

Dernière opé DDB pour le lancement du jeu Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands d’Ubisoft ! Après avoir dévoilé A World With No Heroes (une plateforme qui proposait aux gamers d’interagir avec 50 caméras de surveillance diffusant plus de 8 heures exclusives du jeu), et un teasing féroce introduisant une Bolivie gangrenée par les cartels de drogue, l’agence s’attaque cette fois au versant RP de sa campagne.

Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands : Ruthless Director's Cut

Pendant 48 heures (du 23 mars – 8h30 au 24 mars – 17h30), journalistes, bloggers et influenceurs ont la possibilité de plonger au cœur d’une expérience live et interactive pensée intégralement par DDB et tirée de l’univers du jeu : une enquête aux accents de thriller se déroulant en Amérique du Sud.

Pour mener à bien notre mission, voici ce qui nous a été envoyé.

lettre-ddb

« Ce téléphone appartient à Carlos, un jeune narcotrafiquant récemment porté disparu. (…) Vous avez deux jours pour découvrir ce qui lui est arrivé, sauver des vies innocentes et vous échapper du cartel de Santa Blanca. »

 

 

Qui est Carlos ? Pourquoi a-t-il disparu ? Peut-il réellement faire confiance à son entourage ? De nombreuses questions auxquelles devront répondre les 35 personnes en possession de l’un de ces téléphones, distribués avec parcimonie. En contact avec tous les personnages de l’histoire, les participants peuvent alors échanger avec eux en temps-réel, par SMS ou messages vocaux, et faire progresser l’enquête. Ils bénéficient aussi d’informations préenregistrées sur l’appareil (carnet d’adresses, SMS, contenus photo et audio…).

En coulisses, dans la social room de DDB, nous avons rencontré Alexander Kalchev, Directeur de la Création, Anne-Marie Gibert, Directrice des relations presse, Loup-Eder Noël, Digital Producer, ainsi qu’Alexis Benbehe, Pierre Mathonat et Patrice Dumas, créatifs à l’origine du concept. Derrière ces téléphones jetables, ce sont eux qui tirent les ficelles, répondent aux messages en temps réel et aiguillent les participants en faisant intervenir les différents protagonistes. Ici, pas de place pour l’intelligence artificielle !

« Nous sommes plusieurs à répondre aux messages en temps réel et à nous partager le travail. Ici, on ne croit pas trop aux bots. C’est avec ce genre d’opé qu’on décèle les limites de la technologie ! Les réponses faites aux participants doivent être personnalisées, elles doivent aussi être évolutives en fonction des choix effectués par la personne. C’est un peu une pièce de théâtre digitale ! » explique Alexis Benbehe.

En fonction des actions opérées par les enquêteurs, l’issue de l’investigation sera aussi alternative. « C’est excitant en tant que publicitaire, l’idée est simple mais génère une infinité de possibilités en matière de création et, bien que je n’aime pas trop ce mot, de storytelling ! » poursuit-il.

En termes de transversalité et de connexions entre les différentes actions, les créatifs ont réservé quelques clins d’œil ou « easter eggs » aux afficionados du jeu, au sein du teaser et sur la plateforme A World With No Heroes.

 

« On ne se contente pas d’une action RP traditionnelle ou de la simple promotion d’un produit, on essaye de donner de la profondeur à l’histoire, de créer des liens entre les différentes actions pour générer une réelle attente chez les gamers. »

- Alexander Kalchev, Directeur de la Création - DDB Paris

De notre côté, nous tenterons de retrouver notre ami Carlos et de faire en sorte qu'il soit épargné par le cartel de Santa Blanca. Et ce n'est pas gagné...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.