premium1
premium1
trisomie21

Trisomiques mais pas spéciaux

Le 20 mars 2017

Pour en finir avec la stigmatisation, les personnes atteintes de trisomie 21 livrent un message fort, avec beaucoup d’humour. Impactant et très amusant.

Non les trisomiques ne se réduisent pas à des petites gens fragiles qu’il faut protéger d’une armure de fer et nourrir de mets des Dieux. Ils n’ont aucun besoin spécifique si ce n’est l’accès à l’éducation, à l’emploi, avoir des amis, être entourés d’amour… des besoins ordinaires, sommes toutes. Et c’est par l’humour que CoorDown, une association italienne, a décidé de livrer ce message en donnant la parole à Laren Potter, une actrice atteinte de trisomie 21 qui a joué le rôle de Becky Jackson dans la série Glee. Elle est accompagnée de John McGinley (Scrubs), Sam Suchmann et Mattie Zufelt (Spring Break Zombie Massacre) et Jared Kozak (Orson’s Last Dance).

#NotSpecialNeeds

Ce spot signé Publicis New York est composé de plusieurs saynètes comiques où la trisomie entraîne un besoin particulier. Comme Saatchi & Saatchi Italie qui cherchait à rassurer les futurs parents d’enfants atteints de trisomie 21, l’agence américaine donne la parole aux handicapés mentaux pour prouver une vie normale est possible.

#NotSpecialNeeds est toujours en cours sur YouTube et dirige les internautes vers le site dédié www.notspecialneeds.com où ils trouveront davantage d’informations sur les vrais besoins des atteints de trisomie 21. En France, Mélanie Ségard, aussi atteinte de trisomie 21 a présenté la météo ce 14 mars sur France 2, une autre manière d’en finir avec la stigmatisation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.