actu_23734_vignette

Tout le monde est gay

Pour le Mix Festival, les gays sont partout, partout, partout. Et cela lui convient très bien puisqu’il est gay lui-même. Gay, gay, gay, gay !

Pour la 22ème édition du Festival Mix Brasil, célébrant la culture et de la diversité sexuelle, l’agence brésilienne Neogama/BBH se joue ouvertement des clichés relatifs aux gays.

Ce festival est la continuité du site internet Mix Brasil, créé en 1993 et ayant été le premier à avoir soutenu les droits LGBT au Brésil. Plus de 30 pays participent à ce festival de cinéma, de théâtre, de danse et de musique qui se tient à São Paulo depuis le 13 novembre et jusqu’au 23. Il récompense les créations artistiques qui brouillent la limite des genres, brisent le mur érigé par les héritages de la société entre les hommes et les femmes et promeut surtout la liberté d’expression quant à la diversité sexuelle.

Et ce sont ces valeurs que le festival expose avec beaucoup d’humour dans son spot de promotion, réalisé par Amnésia + Joao Caetano Feyer. Il montre avec justesse que tous les gestes et comportements d’une personne sont toujours soumis à un cliché relatif au genre : qu’un homme pleure devant un tableau d'art contemporain, qu’il aille chez un psy, se rase, fasse de la danse, du waterpolo, se fasse une pédicure ou qu’une femme ne se rase pas, qu’elle fasse de la boxe, du skate, du football… qu’importe leurs activités, ils seront toujours soumis à un jugement souhaitant les cantonner à la case « gay ». Et alors ? «Todo modo é gay » (Tout le monde est gay) revendique haut et fort que si tout le monde est gay, le Mix Brasil est donc pour tout le monde. En soulignant l’étroitesse d’esprit des clichés, Mix Brasil revendique à son contraire, son ouverture de pensée et réussit à ridiculiser l’intolérance à l’encontre des homosexuel (le)s.  Et cette identité gay s'affirme totalement avec la reprise de la célèbre cantate Carmina Burana – O Furtana du compositeur Carl Orff mais dont les chœurs puissants ont été remplacés par l’unique et simple mot « gay ».

Le festival Mix Brasil dévoile ici une reprise des stigmatisations de sexe à la fois intelligente et très drôle.

 

Page Facebook

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.