actu_31448_vignette_alaune

Selfridges dit non aux femmes-objets avec un ballet

Le magasin anglais Selfridges veut combattre les clichés et entend bien le faire savoir ! Dans sa dernière campagne lingerie, la marque met en scène des mannequins amateurs à la façon d’un ballet.

Intitulée « EveryBody », la campagne de Selfridges a été conçue par les équipes créatives du magasin, en collaboration avec le chorégraphe de la compagnie de ballet britannique The Royal Ballet, Wayne McGregor. Les mannequins amateurs, toutes morphologies et ethnies confondues, ont été photographiés par Norbert Shoener, sans retouche. Chaque femme adopte des poses artistiques, immortalisant les mouvements de danseurs. Elles sont toutes mises en avant sur le site de Selfridges, où chacune est invitée à se présenter.

L’objectif pour Selfridges était de redéfinir la façon dont le corps de la femme est représenté dans le secteur de la distribution et dans la publicité en général, et d’éviter toute sexualisation ou réification.

Pour le lancement de la campagne, Wayne McGregor a fait appel à 5 chorégraphes pour organiser 3 représentations de danse et de théâtre, qui auront lieu en magasin entre Avril et Mai. Chaque chorégraphe a puisé son inspiration dans la campagne.  

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.