premium1
premium1
actu_29870_vignette_alaune

Rankin donne vie à nos amis imaginaires

Le 1 févr. 2016

Des jeunes enfants ont décrit le meilleur ami qu'ils s'étaient crée: AMV BBDO leur a donné vie pour une étonnante exposition au musée de l’enfance en Angleterre. Le résultat, shooté par Rankin, est tout simplement mignonisssime.

Le V&A Museum of Childhood ou musée de l'enfance est une branche du Victoria and Albert Museum, le musée national des arts appliqués du Royaume-Uni. Le lieu accueille depuis hier une adorable exposition baptisée The Imaginery Friends Collection. Afin de la mettre en place, l’agence AMV BBDO a travaillé avec Aardman, Becky & Joe et Psyop : au mois de septembre 2015, une soixantaine d’enfants ont été invités à décrire leur ami imaginaire avec autant de détails que possible. Les personnages jugés les plus intéressants ont ensuite été matérialisés par Tsuneo Goda, celui qui a créé l'icône de la pop japonaise et mascotte de la chaîne de télévision NHK, Domo Kun. Le studio Aardman est célèbre pour leur création de Wallace & Gromit ; Becky & Joe les deux créateurs du spectacle de marionnettes Don’t Hug Me I Am Scared qui a valu à Becky & Joe des millions de clics sur YouTube.

Les résultats de ces investigations ont donné vie à des personnages aussi multiples que variés dont, un dinosaure de 2,50 mètres ou encore un nuage de compagnie à trois yeux. Chaque enfant a ensuite été photographié avec son ami imaginaire par le célèbre photographe Rankin. Ces photos seront exposées au V&A Museum of Childhood à partir du 12 février. La campagne de presse et d'affichage a débuté cette semaine.

 

Arvid Harnqvist et Amar Marwaha, de l'équipe créative qui a conçu l'idée, ont déclaré : « Les enfants créent beaucoup de choses étonnantes. Prenez leurs amis imaginaires, par exemple. Ils en parlent sans cesse et ils les considèrent souvent comme un membre à part entière de leur famille. Malheureusement lorsque l’enfant grandit, ces merveilleuses créations disparaissent. Ce projet vise à les immortaliser. »

 

 

 

Sylvie le Roy - Le 1 févr. 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.