habillage
premium1
actu_23173_vignette

Provoquer les consciences

Le 15 oct. 2014

Thea a douze ans, elle vit en Norvège et s’apprête à convoler en justes noces avec un homme de 37 ans. La nouvelle a choqué la nation : une réaction escomptée par Plan.

L’ONG Plan est à l’origine de cette annonce aussi stupéfiante qu’astucieuse : afin de sensibiliser l’opinion publique norvégienne au mariage précoce dont plus de 14 millions de filles de moins de 18 ans font encore les frais dans les pays en développement, elle a mis en scène cette toute jeune fille sur un blog dédié.

« Hey! Mon nom est Thea et je suis âgée de 12 ans. Je vais me marier dans un mois! Alors, bienvenue sur mon blog. Vous pourrez suivre toutes les étapes des préparatifs du ​​mariage à partir de maintenant », annonce la jeune fille sur son site.

Une déclaration qui a eu l’effet d’une bombe en Norvège au vu de son jeune âge et de celui de son époux, 37 ans. L'évènement a suscité un véritable tollé : selon Plan, de nombreux internautes ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux, voire se sont directement adressé aux services d’ordre ou associations pour l’enfance.

Le blog de Théa restera actif jusqu’au 11 octobre, Journée Internationale de la fille, date du mariage officiel qui se déroulera dans l’Eglise de Jacob à Oslo. Jusqu’à cette date, Plan espère fédérer autant de discussions et d’implications que possible des internautes sur le sujet. #StopTheWedding/ #stoppbryllupet.

« Nous croyons que la provocation est un outil puissant pour montrer une réalité vraiment très choquante. Nous espérons que les gens vont se mobiliser contre le mariage des enfants en soutenant cette jeune fille, de sorte que les 39 000 jeunes filles*, dans la même situation que Thea puissent échapper à cette coutume brutale », explique Olaf Thommessen, directeur national de Plan Norway. 

Chaque année, plus de 14 millions de filles de moins de 18 ans sont mariées de force dans les pays en développement. Des mariages précoces qui maintiennent les jeunes filles dans des conditions de pauvreté et d’impuissance, de génération en génération. Mariées trop jeunes, les femmes sont exposées à la violence, aux abus et aux relations sexuelles forcées, à des risques pour leur santé et à l’analphabétisme.

 

*39 000 jeunes filles sont mariées tous les jours dans le monde.

Sylvie le Roy - Le 15 oct. 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.