actu_20495_vignette

Pour une vision positive de Recife

Recife accueille la coupe du Monde dans quelques mois. C'est aussi la ville où des milliers d'enfants vivent dans la rue : Klaus Thymann et Nicolas Jayr font la lumière sur eux.

Recife est une des villes du Brésil les plus pauvres. A l’approche de la coupe du Monde, qui sera jouée aussi dans cette ville, Klaus Thymann, de l’agence Great Guns et Nicolas Jayr, de l’agence BBH London ont voulu faire la lumière sur la situation préoccupante de précarité dans laquelle grandissent les enfants des rues de Recife. Il s’agit pour eux également de faire connaître l’ONG Grupo Ruas e Praças, qui se bat quotidiennement pour modifier et améliorer la vision de leur vie.

La campagne, intitulée #TEMVIDANASRUAS (Il y a de la vie dans les rues), inclut un documentaire ainsi qu’une série de print qui montrent ces enfants décidés à épouser une vie plus douce.

Utilisant l’art et la culture, l’ONG aide à instaurer un sentiment d’auto‐détermination chez ces enfants, les aidant à entrevoir un avenir différent, un peu éloigné des violences quotidiennes.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.