premium 1
actu_19880_vignette

Poster ses secrets en restant anonyme !

Le 19 janv. 2014

C'est ce que propose l'appli Whisper qui remporte en quelques mois un succès fulgurant. Une nouvelle alternative aux réseaux sociaux ? A suivre.

Whisper c’est l’application qui cartonne en ce moment auprès des digital natives. Créée en novembre  2012 à Los Angeles, par deux amis d’enfance Michael Heyward et Brad Brooks, Whisper annonçait, seulement six mois après son lancement, plus d’un million d’utilisateurs et près de 800 000 messages envoyés chaque jour (le nombre actuel n’est pas communiqué). Fin décembre le site BusinessInsider, présentait pour l’application, les chiffres de  3 milliards de pages vues par mois, un temps passé en moyenne de 20 minutes par jour et une vérification du contenu de 8 à 10 fois par jour par utilisateur. Le NYmag, quant à lui, estime que 7 utilisateurs sur 10 sont des femmes et que 9 sur 10 ont entre 18 et 24 ans.

 

Alors qu’est-ce que Whisper exactement et d’où vient ce succès ? Whisper, qui signifie « murmure », est une plate-forme de partage qui permet aux internautes de poster leurs secrets en gardant l’anonymat. Son fonctionnement est simple : il suffit de confirmer son âge (17 ans ou plus) et de poster l’intitulé de son secret en le liant à une photo (soumise par l’internaute ou choisie via l’application). Une fois mis en ligne, le secret peut être liké à l’aide de petits cœurs, être retrouvé grâce à un système de mots clés et, s’il devient populaire, finir en page d’accueil.  L’application est gratuite et propose un système de messagerie interne pour que les utilisateurs puissent communiquer entre eux. Cette dernière fonctionnalité est payante (5,99 dollars par mois) et fait les choux gras de la firme. Whisper est souvent comparé à Poster Secret lancé en septembre 2011 et retiré de l’apple store seulement trois mois plus tard, en raison de contenus abusifs : Whisper, lui, s’est doté d’un système de repérage pour éviter tout contenu inapproprié.  

Mais son succès, Whisper le doit surtout au fait d’être basé sur l’anonymat, le mode par défaut d’internet avant l’émergence des réseaux sociaux. Aujourd’hui Facebook, entre autres,  n’est qu’une vitrine pour l’utilisateur qui distille comme bon lui semble des informations en vue d’être lues par les autres : celles-ci manquent donc cruellement d’honnêteté.  Et c’est sans compter, les systèmes d’identification imposés par les réseaux… Si Whisper ne garantit pas la véracité  des secrets postés, il a au moins le mérite d’être plus conforme à la réalité : les utilisateurs ne craignant pas de représailles ou d’être embarrassés.

« L’internet est censé relier tout le monde et pourtant vous pouvez vous sentir déconnecté », estime Michael Heyward.

Le succès de Whisper a d’ailleurs attiré l'attention de Jeremy Liew de Lightspeed Venture Partners. Il a investi 3 millions de dollars dans la société, tout comme il l’avait fait auparavant pour Snapchat à hauteur de 485 000 dollars. Selon Jeremy Liew, Whisper et Snapchat  ont des facteurs de différenciation forts, rapport à Facebook: quand Snapchat héberge des messages éphémères, Facebook propose un enregistrement permanent. Quand  Whisper promet l’anonymat, Facebook exige de véritables identités.

Whisper est téléchargeable sur iTunes. L’application est compatible avec iPhone, iPad, iPod touch et optimisé sur iPhone 5.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.