premium 1
actu_24950_vignette

Plus on est de fous...

Le 12 févr. 2015

La petite ville de Weesp, aux Pays-Bas, héberge depuis peu un centre où les patients atteints de démence viennent finir leurs jours. Un petit village de « fous » où chacun se sent comme chez lui.

La démence sénile et Alzheimer sont de terribles maladies à vivre, aussi bien pour ceux qui en souffrent, que pour ceux qui les encadrent. Le centre Hogewey, aux Pays-Bas, fait office d’espace pionnier offrant un cadre réconfortant et sécurisant pour les malades. Ce village fermé composé de 23 habitations accueille 150 personnes atteintes de démence, qui peuvent se déplacer librement dans le centre et mener une vie presque normale : elles peuvent faire leurs courses à l’épicerie, de la gymnastique, se rendre au restaurant ou au café, se faire coiffer ou raser et même se promener dans des jardins bordés d’étangs. Un cadre idéal qui rompt avec l’atmosphère angoissante des hôpitaux ou des centres de soins spécialisés.

Les résidents sont quasi autonomes et personne ne passe la journée au lit : pour autant le personnel soignant reste toujours à leurs côtés, prêt à intervenir et à apporter leur aide à la moindre difficulté. Une belle alternative à ce que l’on constate le plus souvent : la mise à l’écart, sans aucun égard et ce jusqu’à leur mort, de ces personnes fragilisées.

Image credits: KopArt, Amstelveen

Image credits: KopArt, Amstelveen


Image credits: KopArt, Amstelveen


Image credits: Hans Erkelens


Image credits: Hans Erkelens


Image credits: Anita Edridge

(Via Bored Panda)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.