actu_24204_vignette

Ogilvy fête le Sparktazzle

Ogilvy démontre que si Noël n'existait pas, aujourd'hui on ne pourrait plus l'inventer... Doit-on toujours écouter les groupes de consommateurs ? Pas sûr...

Quelle agence de publicité sera la plus originale pour nous souhaiter un joyeux Noël cette année ? Pour l’instant Ogilvy & Mather Paris s’en sort plutôt bien avec son concept disruptif en nous le souhaitant sans le souhaiter. Hein ?

L’agence met en scène un groupe de travail composé de personnalités différentes qui débriefent sur la nouvelle idée que leur supérieur leur propose : Christmas. « Chris qui ? » s'interroge l’une. Ca s’annonce folklorique et c’est ce qui fait l’humour de la vidéo. L’idée ne semble emballer personne : le nom fait penser à une maladie de la peau, l’évènement est en décembre, le personnage du Père Noël est gros et absurde à vouloir faire asseoir les petits enfants sur ses gras genoux, il s’infiltre par les cheminées comme les violeurs et en plus, il n’a même pas Twitter. Bref, rien ne colle avec ce brief, Christmas n’est définitivement pas une bonne idée. En revanche, le remplacer par le nom Sparktazzle et voilà notre équipe de gros cerveaux aux anges.

Ogilvy & Mather Paris, nous souhaite sans carte de vœux ses meilleurs vœux d’une manière aussi originale que ce nouveau nom. Happy Sparktazzle !

 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.